Stanislas de Bentzmann accède à la présidence de CroissancePlus

A été élu hier Stanislas de Bentzmann à tête de CroissancePlus pour remplacer Olivier Duha.

Stanislas Bentzmann
Stanislas Bentzmann veut rendre les PME-ETI plus compétitives

Il y a du nouveau à CroissancePlus. Stanislas Bentzmann a été élu à la présidence de l’organisme patronal. Le désormais ex-dirigeant de CroissancePlus, Olivier Duha approuve le résultat de l’élection : « Stanislas a l’expérience, l’intelligence et l’énergie d’un grand entrepreneur français. C’est une excellente nouvelle pour l’avenir de notre association d’entrepreneurs », a-t-il déclaré.

Stanislas Bentzmann demeure conscient de la tâche difficile qui l’attend : « nos entreprises souffrent dans un environnement extrêmement difficile et nous devons, pour les faire réussir et relancer l’emploi, transformer la France profondément ». Il annonce dans son programme un retour à cinq semaines de congés payés pour créer un choc de compétitivité.

Un duel électoral serré

Stanislas Bentzmann dirige avec son frère leur entreprise Devoteam. Cotée en bourse, elle est aujourd’hui l’un des premiers groupes européens de conseils en technologies de l’information et de communication. Le groupe compte 4 700 collaborateurs dans 23 pays en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Devoteam c’est aussi un chiffre d’affaires de 515 millions d’euros.

L’élection a été serrée. Nicolas D’Hueppe, président Europe de Cellfish, n’a donc pas été désigné par les membres de CroissancePlus. Rappelons tout de même que son programme évoquait notamment la libération du « capital en fléchant l’argent de l’épargne dormante à l’épargne productive ».

Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux