Steve Jobs / Richard Branson : ceux qui les ont inspirés

Connus pour leurs prises de position, leurs stratégies de croissance ou encore leur philosophie, Steve Jobs et Richard Branson sortent du lot et sont devenus des modèles pour la jeune génération. Mais, eux, qui les ont inspirés ?

Richard Branson et Steve Jobs
Steve Jobs et Richard Branson

Steve Jobs, Richard Branson. Deux noms, deux destins qui, à leur seule évocation, éveillent l’intérêt de l’entrepreneur qui sommeille en chacun de nous. Il faut dire, ils inspirent, chacun à leur manière, la communauté mondiale des entrepreneurs. Mais, eux ? Avant qu’ils ne deviennent ces grands dirigeants que l’on connaît, par qui ont-ils été inspirés ? Quel(s) personnage (s) a réussi à provoquer ce sentiment d’admiration que l’on n’imagine plus chez des chefs d’entreprise de cette envergure.

Pour ne parler que du plus grand et du plus connu – Steve Jobs – beaucoup d’observateurs ont voulu, lors de sa disparition, le comparer aux plus grands inventeurs américains : Henry Ford, Alexander Graham Bell ou Thomas Edison. Des grands inventeurs qui n’ont cependant jamais influencé le génial entrepreneur. Un seul a réussi ce tour de force: Edwin H.Land, l’inventeur du système Polaroid et co-fondateur de la société éponyme.

L’inventeur du Polaroid, maître à penser de Steve Jobs

Tous les deux ont construit une entreprise très prospère. Elles-mêmes basés sur des inventions bien cadenassées par la propriété intellectuelle. Tous les deux ont également été des autodidactes. Enfin, tous les deux avaient une idée très iconoclaste du management. Christophe Bonanos, journaliste américain et auteur d’une histoire de la société Polaroid racontent : « Land avait l’habitude d’engager les plus brillants élèves en histoire de l’art et ensuite de les envoyer à quelques cours de sciences. L’objectif était qu’ils arrivent à suivre une conversation pouvant aller des équations de Maxwell au style pictural de Renoir ».

Autre profil, autre inspiration, en bon fils Richard Branson avoue s’être principalement inspiré de sa mère. On est loin du style aventurier entrepreneur, quoique… À en croire le dirigeant britannique, sa mère l’a mis, très tôt, en face de ses responsabilités. La preuve, à cinq ans, pour le punir d’avoir trop chahuté en rentrant d’une course, « ma mère a stoppé la voiture à 5 km de la maison et m’a dit de trouver moi-même le chemin de retour ». À cinq ans ! Mais Richar Branson ne regrette rien. « En plus de me punir, elle a voulu m’apprendre à dépasser ma timidité maladive en demandant mon chemin à d’autres personnes », raconte-t-il.

« Ne jamais regarder le passé »

Une punition qui vaut aujourd’hui de l’or. Franchir les obstacles, quoiqu’il en coûte, « est devenu le cœur de ma vision des affaires ». Observation d’autant plus vraie lors de la première année d’existence de sa compagnie: « votre but doit simplement se résumer à survivre et ça, cela va vous demander une implication totale. Qu’importe alors que vous soyez fatigué ou que vous ayez peur, vous devez trouver la force et les moyens de continuer l’aventure », explique l’entrepreneur britannique.

Inutile également de regretter. « Ma mère m’a toujours appris à ne jamais regarder le passé avec regret, mais immédiatement de se fixer sur un autre objectif ». Et lui de se souvenir comment elle procédait : « j’ai toujours été fasciné par ses projets pour gagner de l’argent, des travaux manuels et artisanaux dans la plupart des cas. Et bien, si un produit ne se vendait pas, elle essayait tout de suite autre chose ». On comprend maintenant pourquoi Richard Branson n’a peur de rien.

@TancredeBlonde

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux