Walt Disney : sa vision de l’entrepreneur en 7 points

Après une bonne coupure, septembre est le moment idéal pour se donner de nouveaux rêves. Or, en matière de rêve le fondateur de Disney, Walter Disney sait de quoi il parle.

walt-disneyBien que le monde merveilleux de Disneyland fasse rêver autant les jeunes que leurs parents, l’histoire de cette saga entrepreneuriale ne s’est pas faite en un jour. Toute sa vie Walter Disney n’a cessé de s’acharner pour faire de ses rêves les plus fous une réalité.

1 Tous nos rêves peuvent devenir réalité, si nous avons le courage de les poursuivre

Et il en fallait du courage pour fabriquer des longs métrages en dessin animés et construire un parc d’attractions, comme il n’existait pas à l’époque. Mais Walter Disney n’a jamais manqué de courage en matière d’entrepreneuriat.

2 Vous êtes mort si vous ciblez uniquement les enfants. Et puis, de toute façon, les adultes ne sont que des enfants qui ont grandi.

Loin de s’adresser uniquement au monde du spectacle et du divertissement, ce conseil de Walter Disney porte en lui une valeur marketing indépassable.

Eh oui, touchez l’enfant qui est en chacun de nous et vous pouvez être sûr que l’on viendra s’approvisionner chez vous.

Bon évidemment ça marche moins pour le secteur de la banque et de l’assurance, mais pour tous les produits qui touchent à un des cinq sens de l’Homme, cette loi reste d’actualité.

3 Plus vous vous aimez, moins vous ressemblez aux autres, ce qui fait de vous quelqu’un d’unique

Ne vous y trompez pas. Walter Disney n’invite pas tous les entrepreneurs à être narcissiques, mais à avoir confiance en eux et, surtout, en leur capacité créative. Le meilleur moyen aussi pour ne pas copier son petit voisin. Pas inutile si on cherche à être innovant.

Alors, aimez-vous les uns les autres… mais surtout vous-même.

4 J’ai toujours été soumis à une rude compétition tout au long de ma vie. En fait, je ne saurais pas vivre sans

Comme tous les grands entrepreneurs, Walt Disney a une vision décomplexée de la concurrence. Cela permet de libérer les énergies positives et oblige les meilleurs à sortir le maximum de leur capacité. Alors, ne la refusez pas.

5 De toutes les choses que j’ai pu faire, la plus importante a été de coordonner les personnes qui ont travaillé pour moi et cibler leurs efforts sur un certain objectif.

Vous avez beau avoir la meilleure idée du monde, rien ne peut se faire tout seul. En tout cas, pas à un certain niveau. Aussi faut-il avoir très tôt un sens aiguisé de l’organisation pour emmener ses équipes là où on le souhaite.

De ce point de vue, Walt Disney a été un manager de génie.

6 Disneyland ne sera jamais terminée. Il continuera à grandir tant qu’il restera de l’imagination dans ce monde.

Autre trait de caractère des entrepreneurs de génie : la capacité à toujours se renouveler et à mettre en place de nouveaux objectifs.

Napoléon Bonaparte n’a-t-il pas dit que « l’imagination gouverne le monde ».

A croire que Walter Disney est un adepte de l’empereur… ou pas.

7 En fait, c’est amusant de faire l’impossible

Alors, c’est sûr, refaire le monde est un boulot à plein temps, mais quand on regarde ce qu’il a réussi : oui qu’est ce que ça a l’air amusant !

Demandez à tous les entrepreneurs que vous connaissez si ce n’est pas le cas.

En tout cas, nous on adore toujours être dans le monde de Walter Disney.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux