Web : Les femmes font tourner la net économie

« Les femmes font tourner l’économie. C’est bien simple, 85% des achats de biens et services aux Etats-Unis sont faits par elles et les 15% restants, elles les influencent », explique Maureen Lipp, CEO de Lipp-Taylor.

Et les femmes sont de plus en plus enclines à effectuer des achats en ligne : 58% des dépenses totales annuelles du web aux Etats-Unis sont réalisées par la gente féminine (étude SheSpeaks, avril 2013). Bref, toujours plus présentes sur la toile, les femmes s’emparent du web, décryptage.

Les femmes à la pointe de la consommation web
Les femmes à la pointe de la consommation web

Le shopping féminin change

Toujours selon l’étude SheSpeaks, avant d’acheter, les femmes se renseignent sur la toile, pour comparer les produits, connaître les avis d’autres consommatrices… Seulement 6% des femmes fondent leurs achats sur les avis des vendeurs dans le magasin !

Concrètement ? Leur utilisation des espaces communautaires reste simple :

– Les blogs pour se divertir et obtenir des informations exclusives ;
– Les forums pour s’informer et échanger ;
– Les réseaux sociaux pour veiller sur leur communauté mais aussi partager les informations qu’elle jugent suffisamment affinitaires et valorisantes.

Traduction ? La marque n’est plus la seule détentrice de son message, c’est la fin d’une communication à sens unique et l’avènement du web social.

Être née sous le signe de l’Hexagone : zoom sur les digital mums

Aujourd’hui, près   de   9   millions   de   mamans   françaises   se   connectent   régulièrement à   internet   (étude   Kantar   Media).

On dit souvent que les femmes sont de grandes bavardes, qu’elles maintiennent le lien social, s’occupent des cadeaux de Noël, d’envoyer des vœux, d’organiser des vacances, les réunions familiales, etc. Autant de qualités qui sur la toile deviennent de véritables « compétences sociales ». Surtout quand on se souvient qu’en France, le marché de la vente en ligne a atteint les 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012, soit 19% de croissance…

Véritable   phénomène   de   société   en   2012,   ces quelque 9 millions de  « Digital  Mums » intéressent de plus en plus les marques et autres acteurs du marketing.  Il faut dire que ces   mamans   connectées   à   Internet   et   aux   réseaux   sociaux, dépensières et volubiles, influentes et partageuses… aiguisent tous les appétits.

Et si la fameuse « ménagère de moins de 50 ans » surfait désormais sur le web ?

C’est certain. Mais attention : on ne s’adresse pas à mémère derrière sa planche à repasser qui subit l’information. La femme 2.0 remplit le caddy certes, mais elle investit la toile surtout, pour un usage aussi bien personnel que professionnel. Internet contribue à l’affirmation de sa féminité, blogs et réseaux sociaux donnent le sentiment d’appartenir à un groupe.

Bref, le relationnel prend une valeur marchande dont les femmes détiennent peut-être la clé.

Marie Verliac

Des mots de Marie

Marie Verliac

Marie Verliac

Contributrice

Marie dirige l’agence Des mots de Marie, experte en stratégie éditoriale, fournisseur de contenus audiovisuels et rédactionnels. Elle vous distille conseils de journaliste et autres astuces de geek pour produire des contenus éditoriaux, efficaces et pertinents. http://desmotsdemarie.fr/

4 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux