You Buy France : le nouvel outil des exportateurs français

Ubifrance, en compagnie de Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat au commerce extérieur, ont lancé aujourd’hui le nouvel outil « You Buy France », destiné à favoriser aux exportateurs français, accessible depuis le site internet ubifrance.com. Promouvoir le savoir-faire des entreprises françaises auprès des clients potentiels  à l’étranger est le but principal de You Buy France.

Les exportateurs français et ceux qui veulent le devenir, disposent désormais d’une porte d’entrée afin d’exposer leur produit et service, et être sollicité par de futurs partenaires étrangers. En effet, Mohamed Khodja, chef du service marketing digitale chez Ubifrance, précise que le portail des entrepreneurs exportateurs a 2 objectifs : « donner de la visibilité aux PME françaises pour les promouvoir à l’étranger et aux entreprises étrangères de trouver les bon fournisseurs. » Pour ce faire, le site bénéficiera des implantations d’Ubifrance dans plus de 60 pays. Par ailleurs, une stratégie de communication ciblée sur le web doit permettre d’atteindre les « 10 000 entreprises françaises inscrites à la fin de l’année et 20 000 à l’horizon 2013 » souligne Pierre Lellouche.

Concrètement, les entreprises pourront, à condition d’être française, s’inscrire sur le portail et disposer de fonctionnalités telles que :

    – Un espace personnalisé pour présenter son entreprise, ses produits, ses services, ses références…

    – Une messagerie intégrée pour être contacté directement

    – Un référencement efficace sur les moteurs de recherche étrangers

    – La possibilité d’inclure du contenu (vidéo, photo…)

    – Des liens vers les différents canaux tels que LinkedIn, Facebook, Twitter…

Quant aux décideurs étrangers, ils disposeront, avec ce nouvel outil d’un moteur de recherche qui leur permettra de cibler en fonction de secteurs d’activités, de zones géographiques, de profils d’entreprises…

Pierre Lellouche souhaite plus de patriotisme économique

Pierre Lellouche a salué cette initiative et a affirmé que « ce nouvel outil permettra à nos PME et ETI de trouver de nouveaux débouchés à l’international ». Il a également profité de la tribune pour faire un bilan des actions et des réformes engagées depuis 5 ans en faveur du commerce international qui d’après lui, « commence à porter leur fruit, puisque les exportations ont augmenté de 9% en 2011 ». Il a par ailleurs remercié à la fois les régions, mais aussi les institutions comme la CDC, Oséo, la Coface et globalement toutes les initiatives en faveur du développement des exportations françaises. Le secrétaire d’Etat a également noté que « les PME françaises profitent de plus en plus du développement des BRIC en gagnant des parts de marché » !

En revanche, le secrétaire d’Etat au commerce extérieur a fustigé le comportement de la plupart des grands groupes français, leur reprochant un manque de patriotisme économique. Il a notamment  insisté sur le fait que certaines jouaient en solo plutôt que « de travailler en équipe » avec les PME ! Au cours de son élocution, il est également revenu sur la notion de réciprocité entre les pays. Ainsi, Pierre Lellouche a insisté sur la nécessité de réserver une part des marchés publics européens aux entreprises européennes.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux