Le numérique, enjeu sous-estimé en politique

A l’heure de la révolution technologique, la députée Laure De La Raudière revient sur la problématique du numérique et sa prise en compte dans la sphère politique, à l’occasion du Bpifrance Inno Génération.

Bien souvent sous-estimé, le numérique devrait être sérieusement pris en compte selon la députée. Son champ d’applications est absolument gargantuesque, ses enjeux cruciaux. « Le numérique n’est désormais plus une option, c’est devenu obligatoire ».

En prenant l’exemple de la santé, de la guerre entre les taxis et les VTC, la députée prouve qu’il s’agit d’un enjeu-clé de la présidentielle de 2017, où, selon elle, un contrat de confiance doit être conclu entre les électeurs et les candidats.

En donnant son point de vue criant de vérité, Laure De La Raudière prouve que même la politique doit sérieusement prendre en compte la question du numérique.

#Replay : Elle est loin d’être la seule à donner son avis. Le troisième épisode du startupper se trouve juste ici :

https://youtu.be/FKoaaCa1aqI

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux