Alexandre Valensi : « le sport est un véritable moyen de réinsertion sociale »

Plus qu’un simple loisir ou une performance, le sport peut être aujourd’hui considéré comme un moyen de réinsertion sociale réunissant les personnes de tous horizons.

Aujourd’hui, dans son émission « Entre nous », Nathalie Busiaux reçoit Alexandre Valensi, ambassadeur d’Unis-Cité et porteur du projet « Sport pour toit » de l’association VIACTI.

Une vocation née très tôt

Dès sa plus tendre enfance, Alexandre Valensi est passionné par le sport. Dès l’âge de 6 ans, il pratique le tennis et l’enseigne à partir de ses 17 ans. Très tôt, il développe une conscience sociale en voulant comprendre les personnes à la rue et en voulant leurs venir en aide. Il lui est de plus en plus désagréable de voir des personnes assises sur des bancs sans but et se raccrochant à ce qu’elles peuvent. Après un passage à l’étranger, il revient avec une seule idée en tête : s’engager réellement et venir en aide à ces personnes avec la passion qui l’anime depuis toujours, le sport.

Un engagement sans limites

Alexandre Valensi est l’un des porte-paroles de l’association Unis-Cité pour le service civique. Il veut promouvoir cette forme d’engagement auprès des jeunes de 16 à 25 ans. En effet, selon lui, s’engager dans le service civique, c’est faire « une mission d’intérêt général à la fois pour les autres mais aussi pour soi-même ». Alexandre Valensi est également porteur du projet « Sport pour toit » de l’association VIACTI, un projet visant à aider les personnes à la rue à se réinsérer par le sport. En faisant du sport, ces personnes retrouvent de la dignité, elles développent de l’estime de soi, elles prennent une meilleure « conscience de leurs propre corps » et ont « moins mal physiquement mais aussi mentalement ». D’ailleurs, Alexandre Valensi a la casquette de coordinateur sportif d’activité physique adaptée et santé auprès des diabétiques.

Un rêve pour l’avenir

Pour Alexandre Valensi, l’activité physique doit faire partie de notre quotidien. Il veut replacer l’activité physique au centre de nos préoccupations car il est convaincu des bénéfices santé. Il faut aller « au bout de ses limites et les dépasser ».

Nathalie Busiaux

Nathalie Busiaux

Animatrice

L’aventure entrepreneuriale a commencé pour Nathalie Busiaux quand elle a accompagné des créateurs d’entreprise dans leur projet de création au sein de la CCIP il y a plus de 10 ans. Elle cherche désormais à réveler ces hommes et femmes qui entreprennent.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux