Codéveloppement Academy : un entrepreneur différent pour une entreprise différente

Dans son émission Entre Nous, Nathalie Busiaux a rencontré Fabien Rodhain, écrivain et fondateur de Codéveloppement Academy.

Codéveloppement Academy est né de la rencontre entre Fabien Rodhain et le codéveloppement. Cette approche, inventée par deux Canadiens, permet de « semer de l’intelligence collective dans les entreprises ». Fabien Rodhain est porté depuis quelques années par l’idée d’intelligence collective, c’est-à-dire par le fait que les challenges ne peuvent être relevés qu’en travaillant ensemble, en entreprise ou en société.

L’ « Empowerment »

Depuis quelques décennies, les modèles d’accompagnement en entreprises sont surtout centrés autour de l’information ou du consulting. C’est-à-dire des modèles avec « un sachant et un apprenant ». Or beaucoup de managers sont aujourd’hui réticents à la formation. Le codéveloppement vient ainsi bouleverser ces codes.

À la place d’un expert qui explique aux autres comment les choses doivent fonctionner, Codéveloppement Academy propose un animateur qui va mettre les participants en « empowerment ». Il les rend leaders. Par la force des choses, c’est le groupe qui va s’entraider mutuellement et l’animateur fait en sorte que cela fonctionne.

Une vision singulière de l’entrepreneuriat

Fabien Rodhain s’est découvert un goût pour l’entrepreneuriat il y a 1 an et demi lors du festival des entrepreneurs. C’est en étant au milieu de tous ces entrepreneurs qu’il a compris qu’il « faisait partie de cette famille ». Pour lui, la caractéristique principale de l’entrepreneur est sa capacité à prendre des risques.

Il s’est senti entrepreneur à partir du moment où « il avait développé suffisamment de sécurité intérieure ». Car selon lui, le salarié a une sécurité qu’il définit comme venant de l’extérieur (salaire, possibilité de toucher un revenu même au chômage, etc.), tandis que l’entrepreneur est en risque permanent. Il se doit donc de chercher la sécurité à l’intérieur de lui-même.

Pour aller du salariat à l’entrepreneuriat, il faut être en lien permanent avec l’instant présent. La peur du salarié du manque de sécurité l’empêche de devenir entrepreneur. C’est pourquoi il est nécessaire selon lui de vivre l’instant présent, car celui-ci développe le sentiment de sécurité. Il faut être capable de maîtriser son mental pour qu’il ne vous projette pas dans l’avenir en permanence.

Nathalie Busiaux

Nathalie Busiaux

Animatrice

L’aventure entrepreneuriale a commencé pour Nathalie Busiaux quand elle a accompagné des créateurs d’entreprise dans leur projet de création au sein de la CCIP il y a plus de 10 ans. Elle cherche désormais à réveler ces hommes et femmes qui entreprennent.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux