Entrepreneur : « il n’y a pas de journée type »

De : Nathalie Busiaux
Emission du 17 février 2012 :

Avez-vous déjà entendu parler de la presbyacousie ? Ce phénomène lié à l’âge se traduit par la perte progressive de l’audition. Pour parer à cette éventualité, il existe des prothèses auditives, souvent très coûteuses. La plupart du temps, les bourses les plus modestes ne peuvent pas s’offrir de soins, et perdent donc petit à petit l’usage d’un sens.

Né d’un père oto-rhino-laryngologiste, Maxence Petit, notre invité, a eu la bonne idée de créer une solution alternative. En fondant Sonalto avec son associé Louis Blohorn, il donne aux personnes malentendantes une alternative. Celui d’entendre à nouveau, de sortir de l’isolement, sans avoir à débourser près de 2000 euros.

Ancien analyste, habitué du monde du capital risque, il trépignait à l’époque où il voyait les autres proposer leurs projets. Lui aussi, voulait avoir l’occasion de défendre son projet, son rêve. Et comme bien souvent, l’appel de l’entrepreneuriat a été le plus fort.

Prenez place et écoutez comment cet entrepreneur a su tirer parti de son envie. Laissant de côté ses craintes et en se répétant qu’il n’avait rien à perdre, mais plutôt tout à gagner. Découvrez les méthodes et les conseils d’un homme, qui a su garder la tête froide, même lorsque la réussite a dépassé toutes les prévisions.

Jiz

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux