« Je ne faisais plus le métier que j’avais choisi »

De : Nathalie Busiaux
Emission du 11 mai 2011 :

Au micro de Nathalie Busiaux aujourd’hui, Jean-Paul Debeuret, dirigeant de FORCES,  revient sur son parcours d’entrepreneur.

Nous découvrons ainsi qu’il est également fondateur de la caravane des entrepreneurs et auteur de 18 ouvrages sur les thématiques de l’entrepreneuriat. Nous comprenons alors son goût du challenge et sa fibre entrepreneurial et les raisons qui l’ont poussées à revendre son entreprise pour en refonder une autre.

Retour sur son parcours, dans le podcast.

Thomas Benzazon

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

1 Commentaire

  • Répondre mai 26, 2013

    PINAULT

    Je découvre votre initiative de radio entrepreneurs !
    Bravo pour cet interview de Mr Debeuret que j’ai rencontré il a 10 ans
    Son pari de caravane a réussi.
    J’ai beaucoup aimé son expression :
     » nous sommes des gens du cirque »

    Il a compris l’importance d’internet, ses « forces » ( nom de son entreprise ) et ses faiblesses ( pas assez business ) de donner une tribune au entrepreneurs.

    L’erreur serait que l’entreprise ne soit pas « ouverte » vers le grand public, et surtout sur son environnement local.

    Je me suis spécialisé sur l’entrepreneuriat et l’entrepreneur
    Mes travaux de recherches s’alimentent par l’international.

    Un des problèmes du financement des PME
    est très bien résumé par Mr Debeuret :
     » une entreprise = un projet + un financement »

    Constat : les PME françaises se financent à 90 % en endettement !
    évidence : elle ne peuvent pas se développer, c’est évident, non !

    Actuellement, je travaille sur des initiatives et des plateformes
    de rapprochement entre épargnants particuliers et entreprises.
    J’aurai des choses à vous raconter…

    La rencontre a son intérêt , Elle est fiscalement encouragée.
    Et je découvre que les entreprises n’y sont pas prêtes
    et que les particuliers non plus !
    D’où mon initiative !

    Jean-Claude PINAULT
    06 41 91 69 13

Laisser un commentaire