Entrepreneur : les habitudes des « master managers »

Les managers de qualité sont des profils difficiles à trouver. Voici quelques astuces pour les trouver sans trop de difficultés.

Être un numéro 10. Au foot, comme dans une entreprise, les équipes ont besoin d’un manager. Organiser le travail, harmoniser les tempéraments et insuffler une envie. Un travail indispensable aux yeux du startupper. Mais, les perles sont rares. Voici les signes grâce auxquels on peut les reconnaître. Regardez bien, il se pourrait que vous ayez un maître du management juste sous votre nez.

Il est toujours dans la collaboration

Un expert en management préfère collaborer et non commander. L’esprit est plus léger, l’ambiance plus positive et, surtout, les idées fusent. Tout le contraire d’une équipe régie par un manager autoritaire. Émotif, arrogant et sec au possible, le leader privilégie dans ce cas la peur. Alors, certes, les résultats peuvent être là. Mais à quel prix : dépression, burn-out, turn-over incessant, mauvaise réputation, etc…

Un manager de qualité va tout faire pour tisser du lien avec ses équipes. Tout le monde ne partira pas en vacances ensemble, mais le fait est là : les gens se font confiance. Ce qui permet à l’équipe, lors de charrettes, de mettre des coups d’accélérateur, sans que cela pose le moindre problème.

Ils mettent en avant les autres

Le manager idéal n’a pas de problème d’égo. Il pense à l’équipe, avant de penser à sa carrière. Ce qui lui permet de mettre en avant un membre de son équipe sans aucun problème. « Nous n’aurions pas réussi sans le gigantesque travail de Jean-Pierre qui nous a sortis d’un mauvais pétrin ».

Une démarche qui va aider l’équipe. Ils savent que leur travail sera reconnu et pourront apprécier ENSEMBLE la joie du travail accompli. Autrement dit, ils ne sont pas un marchepied vers la gloire du manager. En retour, ils se donneront à 110% pour leur manager.

Il est juste

Pas de phénomène de cours. Votre « master manager » ne gère pas son équipe avec trois favoris. Louis XIV n’est plus. Il faut bien s’en souvenir, même si malheureusement le phénomène persiste en France. Et cela passe par une attention soutenue sur le temps accordé. Si vous privilégiez le travail en tête-à-tête avec quelqu’un, les autres vont le voir.

Et cela peut devenir un problème. À force, ils vont prendre position. « Pour » ou « contre » Jean-Pierre ? Une division diffuse s’installe et va apporter son lot de malheurs : mensonge, rabaissement de son voisin, animosité, etc. Le pire peut arriver. D’où l’importance d’accorder un temps équivalent à chacun.

Il a de l’intuition

Le maître manager utilise la raison et l’instinct. Un talent bien plus compliqué à acquérir. Il faut faire preuve d’ouverture, d’empathie, d’humilité et de sens commun. Des qualités qui restent malgré tout très rare.

Si l’immense majorité sait récolter les informations pertinentes et les traiter en conséquence, il faut aussi apprendre à anticiper : comment va évoluer le marché ? À quoi pense notre fournisseur ? Notre client a-t-il une trésorerie solide ? Ce collaborateur n’a-t-il pas envie de démissionner ?

D’où, encore une fois, l’importance d’un environnement de travail apaisé et confiant. Dans ce cadre, les collaborateurs partagent beaucoup plus facilement leurs idées. Certains vont même bousculer l’ordre établi. Et c’est très bien comme ça. Les nouvelles idées font les nouveaux marchés.

Un cocktail qui donne à chaque fois de bons résultats.

FB : Des managers, Teddy Riner, en a trouvé. Il a même décidé d’investir dans leur entreprise. La preuve en vidéo :

@Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux