Entrepreneur : comment s’entraîner pour avoir plus de volonté

La volonté n’est pas un don du ciel. Elle se travaille comme n’importe quel muscle. Même si la méthode est quelque peu différente.

Avoir un mental acéré. L’immense majorité pense manquer de volonté. Tout cela à cause de comparaisons écrasantes : Winston Churchill, Barack Obama, Elon Musk, etc. Pourtant, tout le monde possède une volonté. Il suffit seulement de dire stop : à une nouvelle bière, une pizza, à une belle fille ou un beau garçon.  

Ce qui ne veut pas dire que l’on est égaux devant la volonté. Certains arrivent à stopper la cigarette sur une simple phrase, tandis que d’autres devront passer par des patchs, chewing gums, hypnostiseur, etc. Si vous appartenez à cette dernière catégorie, nous vous invitons à pratiquer ces trois exercices

Limitez vos contacts avec les personnes difficiles

Un collègue vous donne beaucoup de mal. Non pas qu’il soit méchant ou mauvais (encore que…), mais son fonctionnement ne colle pas du tout au votre. Il est votre antithèse. Peut-être faut-il alors limiter les contacts. D’après une étude de l’American Psychological Association, faire des efforts surhumains pour maintenir une relation cordiale épuiserait votre réserve de volonté.

Kathleen Vohs, professeur à l’Université du Minnesota, et ses collègues ont également noté qu’une audience a un impact sur la volonté de l’intervenant. Au contraire, les personnes qui parlent de manière naturelle n’ont plus de problème de volonté. Ils font ce qu’ils disent et disent ce qu’ils font.

Autrement dit, limitez les échanges avec votre belle-mère ou votre collègue qui vous méprise. 

Faites du sport

Toutes les études le disent : pour exercer son mental, il faut faire du sport. Personne ne vous demande d’être champion olympique, mais seulement d’être régulier dans vos efforts. Dans une étude publié dans le British Journal Health Psychology, les élèves qui vont deux à trois fois à la salle de sport présente des signes de stress bien plus faibles.

Plus étonnant encore : après deux mois d’effort, les personnes arrivent à mieux se contrôler. Moins de peur, plus de sagesse, plus de force pour atteindre ses objectifs. En clair, plus de volonté.

Récompensez-vous

Le cerveau fonctionne comme un enfant. Si vous lui donnez des récompenses, il voudra recommencer. C’est prouvé. Plusieurs scientifiques ont observé qu’un moment de détente efface les effets d’épuisement de la volonté. En clair, regardez des vidéos de chat (si vous aimez ça) après une réunion épuisante pour effacer la fatigue mentale.

Si vous n’aimez pas les vidéos de chat ou de chien (ça existe aussi), faites des plans pour le futur : prévoyez un dîner avec des amis, un week-end avec votre conjoint, une escapade en solitaire. Cela peut se résumer aussi à une petite marche. 

Vous voulez d’autres exemples de récompenses ? Dans le lot, vous pouvez : boire un jus d’orange frais, passer dans les couloirs avec un café bien chaud, discuter au téléphone avec un ami, écouter une chanson associée à la victoire (autre chose que We are the champion de QUEEN. Sinon, c’est trop facile). 

La volonté, c’est comme la mémoire : ça se travaille.

#Replay : La volonté s’exprime dans la création d’entreprise. La preuve avec Mober qui vous propose des scooters électriques trop stylés en libre-service. C’est juste là :


Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux