Entrepreneurs : pourquoi travailler trop ne vous emmènera nulle part

Après une période de relatif calme, les entrepreneurs ont tendance à travailler trop et à mettre 110% de leur âme dans leur travail. Une bonne chose, mais pas toujours utile. 

Travailler trop. Aux yeux de Marissa Mayer, il est tout à fait possible de s’activer plus 130 heures par semaine pour son  travail. Il suffit de gérer son temps de sommeil et mesurer le temps accordé aux douches et aux toilettes. Mais, est-ce bon pour tous les startuppers ? Rien n’est moins sûr. Un entrepreneur fatigué est un entrepreneur déstabilisé. Sa vision est brouillée et il finit par faire du présentéisme. Et non plus un travail actif.

Si vous êtes du genre à rester plus de 90 heures par semaine au bureau, voici les raisons pour lesquelles vous avez intérêt à lever le pied.

Votre manque de sommeil brouille votre prise de décision

L’Homme n’est pas fait pour travailler 80 heures par semaine. Non, ne soyez pas étonné. Certes, il peut le faire, mais à long terme, l’organisme en paie les conséquences. D’après différentes études, un homme ou une femme peut travailler efficacement au maximum 10 heures par jour. Et seulement, si vous avez un bon sommeil, un bon équilibre alimentaire et une bonne hygiène physique.

Au-delà, le cerveau fonctionne à vide. Il mouline des problématiques, sans jamais trouver de solutions. Plus énervant encore, il met des heures à réaliser des tâches simples. Résultat, vous êtes obligé de rester encore plus longtemps. Un cercle infernal qu’il faut à tout prix briser. Comment ? En vous obligeant à sortir à partir d’une certaine heure : 19h-20h.

En retour, vous allez pouvoir : échanger avec votre femme, vos amis, votre famille. Mais, aussi vous occuper de vos enfants, de vos parents, sortir le chien, etc. Que de bonnes ondes qui vont vous permettre d’être plus concentré lors de vos prochaines journées de travail.

Pourquoi vous travaillez trop ?

« Oui mais, j’ai des urgences qui n’attendent pas ». L’impatience est un trait de caractère partagé par tous les entrepreneurs. Et ils n’ont pas tort. Les opportunités d’affaires n’attendent pas. Mais, tous les dossiers ne peuvent pas être urgents. À vous d’établir une hiérarchie. À vouloir faire tout dans l’instant, vous risquez de faire tout de travers.

D’où l’impérieuse nécessité de déléguer. Micro-manager vos équipes vous fait perdre un temps fou et vous éloigne de vos véritables enjeux. Ce qui vous empêche de prendre des initiatives stratégiques et surtout de répondre à cette question essentielle : de quoi va être fait demain ?

Mais, comment faire si vous n’avez pas de temps pour vous ? À la tête de Criteo, une entreprise cotée en bourse, Jean-Baptiste Rudelle doit affronter de sérieux challenges. Pourtant, l’entrepreneur ne rentre pas chez lui tous les soirs à 22h. Mieux, il prend le maximum de congés payés. Pour la simple et bonne raison qu’une tête reposée fonctionne toujours mieux. Et ce ne sont pas les résultats de l’entreprise qui vont dire le contraire.

Alors, plutôt que d’accumuler les heures, nous vous conseillons vivement de revoir l’organisation de votre journée. Cela vaut mieux pour tout le monde : vous, votre famille, vos collaborateurs et l’entreprise. Et puis, il fait si beau en ce moment.

#Replay : Les copains de Teddy Riner n’ont pas peur travailler trop pour faire grandir Yogowo. C’est par ici pour voir la vidéo : 

@Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux