Startup : mieux écouter son interlocuteur en quatre étapes

Pour réussir, les entrepreneurs ont su développer une capacité d’écoute hors du commun. Voici les quatre étapes à prendre en compte. 

« Vous pouvez répéter ? » À cause de l’ordinateur, des conversations des voisins et du brouhaha permanent, vous perdez la moitié de la conversation. Et cela arrive souvent. Du coup, on a l’impression que vous n’écoutez jamais. Très désagréable. Pour enlever tout malentendu, nous vous conseillons d’utiliser ces quelques astuces :

Levez-vous et aller autre part

Email, téléphone fixe, smartphone, etc : tous ces éléments réduisent votre capacité d’écoute. Profitez-en alors pour sortir de votre espace de travail. Si vous avez une conversation importante à engager, réservez une salle. Le changement d’espace et l’ambiance va vous aider à vous concentrer. Pourquoi aussi ne pas sortir du bureau. Un parc ou un café sont en général de très bonnes annexes de travail.

 Attendez votre tour

Les gens qui n’écoutent pas coupent souvent la parole. « Oui, je sais ce que tu vas dire ». Sauf que ce n’est pas vrai. Pire, ils n’écoutent pas. Bah oui, pourquoi écouter ce que l’on connaît déjà ? Si vous appartenez à cette catégorie… juste, arrêtez d’être comme ça !

Il y a une différence énorme entre ce que l’on croit entendre et ce qui est dit. Pour guérir de cette mauvaise habitude, comptez jusqu’à trois quand la personne a fini de parler. Plus vous ferez cet exercice, plus vous serez capable d’attendre votre tour. Et, surtout, de répondre avec toutes les informations.

Montrez que vous avez compris

Comprendre ce que l’on vous dit est bien plus compliqué qu’on ne le croit. Mais, se faire comprendre l’est encore plus. Or, comment savoir quand la personne en face de vous ne dit rien. D’où l’importance de donner des petites phrases clés à son interlocuteur : « c’est intéressant ce que vous dites », ou bien « je n’avais pas vu les choses sous cet angle-là ».

Moins flatteur, vous pouvez exprimer une expérience qui illustre ou complète ce que l’on vous dit. Si ça tombe juste, votre interlocuteur admet que vous avez compris. Dernière technique à utiliser dans les conversations officielles : la reformulation. Vous ne laissez plus de doute quant à votre compréhension du sujet.

Posez des questions

On a toujours besoin d’aller plus loin. D’où l’importance de poser des questions. Cela prouve votre intérêt et votre volonté de vous engager. Demandez-lui des précisions. « Comment est-ce que tu comptes t’y prendre ? ». D’ailleurs, a-t-il des problèmes à résoudre dans son travail ? Quels sont-ils ?  Autant de questions qui vont faire monter en flèche votre capacité d’écoute.

En retour, dites-leur que vous êtes toujours pour écouter et proposer des solutions. Montrez que vous êtes ouvert et pragmatique. Petit à petit, vous allez devenir indispensable dans votre entourage.

#Replay : Et si vous souhaitez manager comme un champion, nous vous invitons à regarder cette interview de Claude Onesta, entraîneur de l’équipe de France de Handball :

https://www.youtube.com/watch?v=O2LGM8_s15c

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux