MENU

mai, 2012
Archive

La personnalisation : moteur de reussite de votre site e-commerce

Les chroniques d'Amen

31 mai 2012

De : Eric Sansonny

Chronique du 31 mai 2012 :

« Qu’est ce qui ressemble plus à un site e-commerce qu’un autre site e-commerce » questionne Eric Sansonny, Directeur d’Amen France.

Effectivement, si vous vous lancez dans le commerce sur Internet, il va falloir songer, comme pour tout autre commerce, de vous différencier de vos concurrents.

Pour faire les bons choix, vous poser les bonnes questions, il est temps de découvrir cette nouvelle chronique d’Eric Sansonny.

Lire l'article

MoovJee : Boostez votre développement commercial

Actualités

31 mai 2012

Lors de la rencontre Paris du 7 juin à l’université Paris-Dauphine, le club MoovJee réunit ses experts du développement commercial. Une occasion en or pour les jeunes entrepreneurs qui n’auraient pas encore toutes les clés en la matière.

Cela n’arrive pas si souvent. De nombreux experts dégagent une heure et demie de leur agenda, évidemment surchargé, pour répondre à toutes les questions d’aspirants-entrepreneurs sur le développement commercial. Une problématique essentielle comme chacun sait. D’autant qu’avec les temps économiques troublés, mieux vaut ne pas louper sa stratégie commerciale.

Or le développement commercial passe forcément par la vente. Expert en vente de services, Denis Adjedje, CEO de ADGENCY, agence de communication et Evelyne Platnic-Cohen, présidente de Booster Academy, accompagné de Paule Abhissira, son experte développement commercial, vous ouvriront les voies balisées d’un développement commercial réussi.

Des entrepreneurs…

Le volet Marketing du développement commercial sera représenté par Aude lanier, Marketing Senior Manager de la société DYMO. Elle sera accompagnée de Christophe Poissonier, Consultant et ex Directeur Marketing et Communication de CIEL. Les aspirants-entrepreneurs pourront également compter sur l’expertise de Grégoire le Chanu de Beaupuy, Fondateur associé  de BORDER LINE, entreprise qui offre des boissons 100% naturelles qui a su se démarquer grâce à une stratégie de marketing audacieuse.

 

Autre dirigeant qui monte dans la hiérarchie des « successfulls entrepreneurs »,  Frédéric Mugnier, co-Fondateur de FAGUO SHOES parlera de sa vision du développement commercial. Un moment qu’il ne faudra pas rater. Stéphane Malherbe, directeur général de  BON PLAN FOURNITURES aura également de la sagesse à partager, notamment sur la vente en B to B.

Mais également des experts du développement commercial

Experte argumentaire de ventes et prospection, la responsable Développement et Partenariats de MAC3COMMUNICATION, Catherine Pecôme travaille sur le développement de nouveaux produits et donc de nouvelles opportunités d’affaires. L’innovation n’a plus de secret pour elle. Il ne reste qu’aux entrepreneurs de savoir capter son savoir-faire et sa compétence en la matière.

Enfin, tout ça n’est rien si l’aspect « chiffre » n’est pas abordé pendant la Rencontre du club MoovJee. Julien Proffit, avocat chez REED SMITH, et spécialiste dans le domaine des fusions/acquisitions éclairera de sa science l’auditoire de jeunes entrepreneurs. Il sera accompagné en la matière de Pierre Pindeler, animateur du marché des professionnels à la banque CIC et expert dans la distribution en réseaux.

La séance de questions-réponses sera suivie d’un cocktail Networking jusqu’à 21H00. Vous pourrez faire connaissance avec les derniers lauréats du prix MoovJee et les autres membres de la communauté entrepreneuriale. Vous pourrez ainsi partager leur expérience de jeunes entrepreneurs et, par la même occasion, poser les questions que vous n’avez pas eu le temps de formuler aux entrepreneurs du MoovJee.

Tancrède Blondé

Lire l'article

Rencontre du Club MoovJee Paris

Agenda

31 mai 2012

Le club MoovJee continue son tour de France sur le thème du « Développement commercial », et c’est le 7 juin prochain que le Club MoovJee fera escale à Paris !

Rencontre du Club MoovJee Paris 

Jeudi 7 juin de 17h à 21h

Lieu : Université Paris-Dauphine (amphi Edgar Faure)

 Place du Maréchal De Lattre de Tassigny
75016 Paris
17h – 18h30 – Speedconsulting : 20 experts seront présents pour répondre individuellement à vos questions.
18h30 – 19h302 témoignages source d’inspiration :

Hughes de Braucourt, Co-fondateur de BENOW,

 Lauréat de la Distinction Régionale Ile de France MoovJee 2011-2012

Scarlette Joubert, Co-fondatrice de Marlette,

Lauréat du Grand Prix du Jury du Prix MoovJee 2011-2012

A partir de 19h30, vous aurez l’occasion d’échanger autour d’un verre !

  

Inscrivez-vous en cliquant ici

Lire l'article

Entreprises françaises : le service client n’est toujours pas une priorité

Actualités

31 mai 2012

Selon l’étude Sage Business index, menée auprès de 10 000 entreprises en Europe et en Amérique du Nord, il semblerait que la France manque cruellement d’ambition pour investir dans le service client que les autres pays.

En effet, La question posée sur l’importance du service client dans un environnement économique incertain montre qu’une majorité de répondants (53 %) le considèrent comme plus important qu’il y a 12 mois. Ce qui n’est pas le cas pour la France puisque seulement 32% des sondés estiment que ce service est plus important qu’il y a 12 mois, alors que 50% ne le pensent pas. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni, pays de service, accordent une importance accrue au service client, tout comme l’Allemagne.  42% des répondants au niveau global ont l’intention de lui consacrer des ressources supplémentaires, alors que 34 % d’entre eux n’investiront pas davantage.

Pour Antoine Henry, directeur général de Sage France , « Les français ne semblent pas avoir pris la mesure de l’importance de la culture du service client : alors qu’au global 53% des répondants affirment le contraire. Ces chiffres soulignent la particularité de la France par rapport aux pays anglo-saxons et à l’Allemagne, dans lesquels la culture du service est implantée depuis plus longtemps.»

Pire encore, les dirigeants français n’ont pas l’intention d’investir davantage dans le service client qui selon eux « répond déjà aux attentes voire les dépasse » (50%), ou encore que l’amélioration du service client n’est pas une priorité business de l’entreprise (23%). Sur cette dernière réponse, la France est le seul pays à dépasser les 20%.

« Il faut avoir des bases clients solides et une bonne culture du service pour se développer »

Sur l’ensemble des entreprises sondées, celles qui investiront davantage de budget ou de ressources au service client ont indiqué que ces investissements iront plus particulièrement dans quatre directions :

– la formation à la vente et au personnel du support client (35% des sondés) ;

– les sites web afin d’y ajouter des fonctionnalités de service au client (31%);

– le recrutement pour étoffer le service client et les équipes support (23%)

– la technologie avec les mobiles et les communications unifiées (21%).

D’après Antoine Henry, « dans un monde devenu de plus en plus global et concurrentiel, il faut avoir des bases clients solides et une bonne culture du service pour se développer sur le Web. L’ordre d’investissement (bases de données, CRM, service) est observé dans les pays anglo-saxons, alors que la France reste sous-équipée en outils de gestion de la relation client« 

Par pays, le Royaume-Uni montre de l’appétit pour le site web : plus de 40% des sondés veulent y consacrer davantage de budget. Ceci est plutôt en ligne avec l’importance générale prise par le e-commerce dans ce pays. Ils sont suivis par les allemands, pratiquement à 40%. Les américains privilégient à la fois la formation et le site web.

Quant à la France, les 25% de répondants qui ont choisi d’investir davantage en 2012 dans le service client, mettent eux aussi l’accent sur la formation, et le site web. Viennent ensuite les logiciels de CRM et de Business Intelligence ainsi que l’évolution des sites internet existants vers le e-commerce.

« Il est essentiel pour les entreprises françaises de s’inscrire dans cette chaîne d’investissement pour se développer afin de ne pas s’exposer au risque de travailler sur des données erronées » conclut le DG de Sage France.

 

Mustafa Curlu

Lire l'article

Vivre et Entreprendre : oeuvre pour un territoire et ses entrepreneurs

Widootalk

30 mai 2012

De : Jacques Petit
Émission du 30 mai 2012 :

Créée en 2002 à l’initiative des responsables politiques locaux et des chefs d’entreprises, l’Association Vivre & Entreprendre devient maintenant un acteur incontournable du développement économique de la Vallée de la Marne.

Installée au Perreux sur Marne, elle va fêter ses dix ans  d’existence le 25 juin prochain au cours d’une soirée qui fera date à la Scène Watteau de Nogent-sur-Marne. L’occasion pour elle de démontrer son dynamisme à travers les projets qu’elle soutient et services qu’elle apporte à ses adhérents, conjointement avec ses partenaires locaux.

Tour d’horizon édifiant des activités d’une association qui œuvre sur une région en plein développement, anime avec talent un réseau d’entrepreneurs de qualité et favorise les relations d’affaires avec un savoir-faire remarqué, en compagnie de sa  Présidente Andrée Malissein et de Mario Morra, PDG de Maintenance Industrie qui vient nous expliquer pourquoi il a rejoint les adhérents de cette Association et ce que le réseau lui a apporté.

Lire l'article

evoliz

261

Auto-entrepreneur : comment passer en société ?

Les chroniques d'Evoliz

30 mai 2012

De : François Aupetit
Chronique du 30 mai 2012 :

Se déclarer en auto-entrepreneur,  ce n’est pas compliqué. C’est aussi une possibilité pour tester sans trop de risques une nouvelle activité.

Une fois cette formalité passée, vous serez peut-être rapidement confronté à la nécessité de passer plus rapidement que prévu à un autre statut d’entreprise. Avant cela, le dirigeant d’Evoliz, François Aupetit, recommande déjà aux auto-entrepreneurs de passer en AERL, une auto-entreprise à responsabilité limitée qui permet de protéger son patrimoine personnel.

Pour ceux qui souhaiteraient embaucher ou qui dépasseraient le seuil autorisé pour rester en auto-entreprise,  François Aupetit vous livre ses précieux conseils dans cette nouvelle chronique.

Lire l'article

Auto-entrepreneur à 16 ans : il se lance dans la création de jeux vidéos

C'est AE (auto-entrepreneur)

30 mai 2012

De : Didier Barbet

Émission du 30 mai 2012 :

Nous retrouvons Clarisse Angelier, qui dirige le dispositif Cifre au sein de l’association nationale de recherche et technologie.

A ses côtés, Didier Barbet reçoit un auto-entrepreneur, Adrien Sergent, qui se lance dans la création d’entreprise dès 16ans pour créer Digital Wave Studio. Game Designer, ou créateur de jeux vidéos, il a profité du lancement du statut pour pouvoir proposer ses services.

Deux ans plus tard, il témoigne.

 

 

Lire l'article

Boutique en ligne : boostez les ventes avec les outils e-marketing

Les chroniques d'Amen

30 mai 2012

De : Eric Sansonny

Chronique du 30 mai 2012 :

Vous avez créé votre boutique en ligne. Premier défi relevé, bravo !

« Maintenant, il est temps de développer votre activité commerciale, de toucher de nouveaux prospects et de fidéliser vos clients » conseille Eric Sansonny, Directeur d’Amen France.

Pour fidéliser vos clients, avez-vous pensé à créer une newsletter, un blog, ou des profils sur les réseaux sociaux ?

Up-selling, cross-selling, conversions, moteurs de shopping en ligne ou encore référencement naturel, Eric Sansonny dresse la liste des incontournables pour le nouveau e-commerçant que vous êtes.

Lire l'article

Résolution des litiges internationaux : comment éviter le contentieux juridique ?

Droit dans ma Boîte

30 mai 2012

De : Sophie Belmont
Émission du 29 mai 2012 :

Bien que le siège de la cours internationale d’arbitrage soit situé à Paris, les parisiens ne sont pas les seuls concernés. Si vous êtes présent à l’international et êtes confronté à un litige, l’arbitrage est peut-être une option, plus courte, à envisager avec intérêt.

Pour évoquer cette solution, nous recevons François Georges, délégué général de l’ICC, ou Chambre de Commerce Internationale. Au micro de Widoobiz, il rappelle les conditions dans lesquelles on peut avoir recours à l’arbitrage. Comment se passe la procédure ? Peut-on choisir son ou ses arbitres ? Combien cela peut-il coûter ? Quelles sont les nouveautés en la matière ?

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’émission !

Lire l'article

Emission Widoobiz

163

Entreprise et humanité : ça peut rimer ?

Business Women

30 mai 2012

De : Linda Labidi

Émission du 29 mai 2012 :

Peut-on oeuvrer dans le social et être dans une démarche de profit ? Les mots Entreprise et Humanité peuvent-ils rimer ? Les règles du business sont elles les mêmes ?

Ce sont les questions que nous avons posé à Nadège Payer-Tisset. Cette entrepreneure à lancé l’entreprise OVERSEAS TRADE AND SERVICES

Après 10 ans d’expérience à l’export, elle décide de mettre au service d’entreprises ses compétences d’achat et de vente à l’international.  Elle propose désormais des solutions et du matériel dédiés aux acteurs du développement dans les pays africains avec son projet Autonomie et Développement.

L’objectif est d’apporter des solutions de long terme pour des projets de développement rural avec des machines agricoles adaptées,et des matériels utilisant les énergies renouvelables. Les femmes africaines sont au coeur de ce projet. « Les femmes sont le potentiel le plus émergent » explique t-elle.

Découvrez son parcours et comment elle tente d’adapter le social et le business en Afrique.

 

 

 

Lire l'article

Portes ouvertes PULSE @ af83

Agenda

30 mai 2012

Join us, suivez le rythme du Web de demain

Better, Faster, Younger. Six ans déjà et toujours la même vitalité.
Cela fait maintenant 6 ans qu’af83 imagine, conçoit et fabrique ce que seront les applications, les services et les expériences grand public du monde de demain. Engagé dans un vol long courrier au service de l’innovation et situé en plein cœur d’un quartier reconverti en laboratoire de réflexion et de collaboration, af83 agit au quotidien pour faire des technologies numériques un vecteur signifiant de notre société.
Développeurs, UX designers, chefs de projets… Chez af83, tous les talents convergent vers une même vision du Web et de la création digitale. C’est pour nous un partage, une ouverture d’esprit à transmettre. C’est pourquoi à travers ces portes ouvertes dans le cadre de Futur en Seine 2012, nous avons choisi de vous faire découvrir de l’intérieur nos recettes de fabrication, nos idées, notre engagement. Parce que le Web se crée et se conjugue au pluriel, nous avons ainsi imaginé pour vous une session d’atelier en immersion au cœur de la construction d’un projet. Du concept au prototype, de la feuille blanche aux premiers tests, vous prendrez part à une aventure complète, entouré de professionnels maîtres des meilleures techniques de design, de travail en équipe et de management.
Tout simplement parce qu’à nos yeux, le Web est plus qu’un outil, c’est une nouvelle culture populaire en train de s’écrire.
Join us !
Site internet:

Lire l'article

Liquidation d’une PME suite à une erreur

Actualités

30 mai 2012

L’erreur est humaine… et c’est d’ailleurs une erreur de saisie d’un numéro par le tribunal de grande instance de Paris qui a provoqué la mise en liquidation d’une PME francilienne. Révélée par Le Parisien, cette erreur a eu des répercussions graves pour l’entreprise de plomberie ECA.

L’affaire commence par une facture non payée d’un client de Bertrand Jacquelot, dirigeant de la PME ECA. L’entrepreneur a souhaité mettre en liquidation son client pour un impayé de plus de 11 000 euros en faisant appel au tribunal de grande instance de Paris. Le patron de cette entreprise de plomberie située en Seine et Marne était loin de se douter des conséquences. En effet, le greffe a noté le numéro SIRET de l’entreprise ECA, qui était venu se plaindre, comme étant l’entreprise à liquider ! Dès lors, l’information est publiée sur les sites officiels, et envoyée à la Banque de France. Impuissant face à la situation, l’entrepreneur se retrouve en difficultés.

L’entreprise risque la faillite

Victime d’une erreur du tribunal l’entreprise ECA risque la faillite. En effet, Bertrand Jacquelot a affirmé qu’il n’avait plus accès à ses comptes, que ses fournisseurs refusaient de le livrer et qu’il venait de perdre un client pour un contrat de plus de 800 000 euros. D’autant que l’entreprise travaille avec des clients qui se doivent de vérifier les comptes d’e leurs fournisseurs ! Le tribunal doit annoncer qu’il s’agit d’une erreur mais les dégâts sont faits. L’entreprise,  au 2 millions d’euros de chiffre d’affaires et 20 salariés, risque la faillite. A l’heure où la crise frappe de plein fouet les PME, ECA se serait bien passé de cette mésaventure !

Mustafa Curlu

Lire l'article

Défense Nationale : ces PME qui innovent pour l’armée ET le civil

Actualités

30 mai 2012

Le régime d’appui pour l’innovation duale (RAPID) est un dispositif qui vise à soutenir l’innovation des PME par des subventions. Doté d’un fond  de 40 millions d’euros pour 2012, seules les PME et ETI qui mettent au point des technologies ayant des applications pour la Défense Nationale ET le civile sont éligibles à l’aide du dispositif RAPID.

Créé en 2009 par la DGA (direction générale de l’armement) et la DGCIS (direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services), le dispositif RAPID ne concernait au départ que les PME de moins de 250 salariés avec au moins 40 millions d’euros de chiffre d’affaires. Or depuis 2011, le dispositif RAPID a été étendu aux ETI de moins de 2 000 salariés.

Dans tous les cas, le critère indispensable est de soumettre un projet de recherche duale.  C’est-à-dire que les entreprises proposant un projet doit à la fois aboutir à des applications pour la Défense nationale et pour une utilisation dans le civil. Pour Richard Priou, en charge de la sous-direction PME à la DGA, « si le dispositif RAPID doit permettre de capter des technologies qui intéressent la Défense Nationale, il doit également favoriser le développement des PME et ETI, et le marché civil offre plus de capacité ».

Le dispositif peut allouer un maximum de 2 millions d’euros par projet de recherche et développement alors qu’en moyenne, les projets des PME / ETI bénéficient d’un soutien financier allant de 500 000 à 600 000 euros. Depuis la création du dispositif, plus de 360 projets ont été déposés et 160 ont été accompagnés par la DGA et la DGCIS pour un montant cumulé de 80 millions d’euros.

 De l’innovation concrète dans les projets qui émergent

« Big Brother est parmi nous ». De nombreux projets ont vu le jour grâce au soutien du dispositif RAPID. En voici quelques exemples :

La société Evitech a mis au point une technologie d’analyse poussée d’image vidéo afin de localiser des mouvements, des personnes dans une foule et d’alerter en conséquence. Ce logiciel qui s’appelle Crowd checker doit permettre une analyse fine, en temps réel, d’images vidéo. Richard Priou souligne l’utilité de ce logiciel « en matière de sécurité tant pour les militaires (sur le terrain par exemple) que pour la sécurité civile ».  En effet, les entreprises, les collectivités… peuvent utiliser ce type de technologie pour protéger des sites sensibles, repérer des anomalies dans le déplacement des personnes dans la foule…

Autre technologie, ayant fait ses premiers pas grâce à l’appui de RAPID, est l’exosquelette Hercule conçu par la société Rb3d. Cette production 100% française doit permettre aux militaires de marcher de longue distance avec la possibilité de porter des charges de l’ordre de 80-100 kg. Pour le secteur civil, cet exosquelette pourra servir le monde hospitalier, les secours qui pourront se servir de l’exosquelette pour le transport des brancards !

L’analyse du web est un sujet aussi sensible que vitale à la fois pour la Défense Nationale mais aussi pour le civil notamment les entreprises. C’est pourquoi, un moteur de recherche qui va au-delà du mot clé a été développé par la société Pertimm. En effet, le projet Arathem (araignée thématique) a la capacité d’établir une recherche sémantique sur les informations qui se trouvent sur la toile. En d’autres termes, ce moteur de recherche analyse le sens des informations sur les pages web en collectant des documents reliés à une thématique.

« Pour le Renseignement c’est un outil qui doit permettre de récolter des informations de fond et pertinentes sans se noyer dans la masse d’informations sur Internet » affirme Richard Priou. Et d’ajouter « ce moteur se révèle être efficace dans la lutte contre le terrorisme par exemple » ! Quant au civil, les applications sont nombreuses. Pour les PME, ETI et grandes entreprises, c’est un moyen de maîtriser les informations, et savoir ce qu’il se dit sur l’entreprise, ses produits et ses services. Vital à l’heure de Facebook, Twitter, LinkedIn…

Si la DGA accompagne l’émergence d’un projet innovant, elle ne se contente pas de récupérer la technologie. En effet, la sous-direction PME de la DGA apporte son soutien jusqu’à la maturation d’un produit fini. Richard Priou conclut sur l’importance de « consolider et pérenniser les PME qui disposent des technologies. » D’autant que « l’innovation est l’un des meilleurs outils pour renforcer les PME françaises ».

Mustafa Curlu

Lire l'article

Brioude Internet : le référencement naturel et les entrepreneurs dans la peau

Salon Time2Market

29 mai 2012

De : Thomas Benzazon

Propos recueillis lors du Salon Time2Market :

Historiquement spécialisée dans le référencement naturel, l’entreprise Brioude Internet a évolué avec le marché et la technolgie.

Arnault Trac, directeur commercial Brioude Internet, fait le point sur les nouveaux outils de web marketing : achat de mots clés, e-pub, réseaux sociaux, ou encore web analytics.

Questionnez-le sur les entrepreneurs et il est intarissable. Lui qui vit à leur côté et qui assume un poste de direction dans une entreprise de croissance se sent évidemment « beaucoup » entrepreneur.

Lire l'article

Hervé Bloch dit tout sur l’acquisition et la fidélisation de vos clients sur le web

Salon Time2Market

29 mai 2012

De : Thomas Benzazon

Propos recueillis lors du Salon Time2Market :

Vous aviez peut-être découvert Hervé Bloch à l’occasion de la soirée de lancement de son ouvrage, Tout savoir sur l’acquisition et la difélisation online, sur Widoobiz.

Nous retrouvons le dirigeant de Digilinx à l’occasion de l’évènement Time2Market. Il nous livre les bonnes recettes pour toucher puis fidéliser vos clients grâce au web.

Faut-il opter pour le ROI ou le RONI ? Retrun On Investment contre philosophie du Risk On Non Invest, vous ferez peut-être votre choix grâce à cette interview.

Hervé Bloch nous livre également une anecdote sympa de sa précédente vie de salarié : quand il a répondu à une interview dans un grand magasine et a dû rentrer annoncer à son patron que la journaliste venait de le sacrer roi et PDG de l’entreprise, alors qu’il était encore en periode d’éssai…

 

 

 

 

Lire l'article