La Start’up est dans le pré, mais surtout dans le Lot-et-Garonne

Du 5 au 6 novembre, le Lot et Garonne va accueillir le concours « La Start’up est dans le pré », afin de détecter les entrepreneurs talentueux du numérique du territoire.

Les talents sont partout. Pour s’en assurer, le concours organisé à l’initiative d’inoo, « La start-up est dans le pré », va se dérouler dans le Lot-et-Garonne. Cet événement vise à repérer et attirer des créateurs d’entreprises sur le territoire afin d’accélérer leur projet d’entreprise. Elle s’inscrit parfaitement dans l’esprit de #RuralTech qui cherche également à faire émerger des entrepreneurs dynamiques dans les territoires ruraux.

« La Start’up est dans le pré » pendant tout un week-end. Avec un objectif simple : mettre à leur disposition des outils et process réservés aux start’up, tout en bénéficiant de la force du réseau local. En 48 heures, les startups participantes sont (re)plongées dans les différentes étapes de la création d’entreprises. Enfin, les ateliers et conférences sont tenus par des acteurs économiques et institutionnels locaux.

« Le numérique n’est pas réservé aux grandes métropoles »

Les participants vont pouvoir également tester la faisabilité de leur projet. Ils vont non seulement poser les premiers jalons, mais également les appliquer à des cas concrets. Des défis qui vont donner lieu à des récompenses. Les trois premières équipes et/ou projets vont gagner un accompagnement leur permettant de créer plus vite et mieux leur structure. Cette aide sur le long terme qui devrait les aider à maximiser leur réussite.

« L’entrepreneuriat et le numérique ne sont pas réservés aux grandes métropoles et les talents entrepreneuriaux existent dans tous les territoires ruraux et ne demandent qu’à être révélés et accompagnés », expliquent les membres du projet, Guillaume Maison, Président d’Inoo et Directeur associé d’Info Partner, Alain Tingaud, Vice-Président d’Inoo et Président d’ATI Innovations et du SUA-LG et Pierre Alzingre, Président de l’agence Visionari.

Une campagne de financement participatif sur le site Helloasso

Tous les projets d’entreprise sont les bienvenus : du projet le plus innovant, à l’entreprise la plus traditionnelle. Bien sûr, les startups restent un modèle à copier sur leur rapidité et leur capacité à innover. En organisant cet événement, Inoo souhaite également attirer les talents extérieurs et les inciter à venir s’implanter sur un territoire qui dispose de nombreux atouts : loyers abordables, grande qualité de vie, proximité avec des centres urbains.

« L’entrepreneuriat et le numérique ne sont pas réservés aux grandes métropoles et les talents entrepreneuriaux existent dans tous les territoires ruraux et ne demandent qu’à être révélés et accompagnés », avancent encore les organisateurs. Pour faire avancer le projet, ils ont alors lancé une campagne de financement participatif sur le site Helloasso. L’argent récolté lors de cette campagne servira à financer l’hébergement et les repas des participants.

S’il venait à y avoir des excédents, l’argent sera bien évidemment réattribué aux lauréats de ce concours.

#Replay : Pour rendre concret vos rêves, vous avez à intérêt à écouter l’interview de Renaud Guillerm, fondateur de Side Capital : 

https://www.youtube.com/watch?v=FEX8GbiXf9o

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux