Verspieren veut accorder 1.5 million d’euros pour les startups insurtech

Le courtier français en assurances à capital familial veut soutenir toutes les startups qui pourraient impacter le marché de l’assurance à terme.

1,5 million pour soutenir les startups. Verspieren lance Verspieren Smart Up, sa société en participation financière qui va soutenir les startups prometteuses en matière d’insurtech. Une offre qu’elle prépare depuis un moment. Depuis 18 mois, le courtier en assurance rencontre des incubateurs, des accélérateurs, des pôles d’innovation et des fonds d’investissement, et a assisté à près de 200 présentations de startups.

Lancé officiellement le 4 mars 2016, Verspieren Smart Up a un triple objectif : se positionner auprès des entreprises innovantes de demain ; resserrer les liens entre le groupe de courtage et l’environnement digital. Verspieren Smart Up veut également détecter les futurs opportunités et besoins en matière d’assurances. Enfin, elle souhaite investir par apports de capitaux dans des sociétés à forte croissance potentielle.

Un soutien concret aux startups

Cette initiative a permis par exemple à Frizbiz de proposer à ses clients une solution d’assurance pour l’ensemble des prestations de bricolage réalisées via le site. Dans le cas où la prestation réalisée par un jobber est mal exécutée, la garantie prend en charge la venue d’un jobber expert pour finaliser cette même prestation. Une assurance qui permet à tout le monde de sentir plus fort.

« Nous souhaitions aller plus loin dans l’accompagnement et les services offerts à notre communauté. Verspieren nous a accompagnés pour trouver AXA, et ainsi pouvoir créer ensemble ce produit garantissant les travaux de « petit bricolage » sur Frizbiz », explique Augustin Verlinde, co-fondateur et CEO de Frizbiz. Verspieren a fait la même chose pour Ouistock et Adrenaline Hunter.

Aime les valeurs de la net économie

Le courtier accorde  une 1re enveloppe de 1,5 million d’euros afin d’accompagner la phase de démarrage de la SoParFi. Le financement se fait sur fonds propres. La croissance de 30% de son chiffre d’affaires au cours des 4 dernières années lui a permis de ne pas faire appel à des financements extérieurs. La société est placée sous la responsabilité de Jérôme Laumonier. Il est également directeur des Assurances affinitaires chez Verspieren.

« Verspieren a toujours su innover et proposer des produits qui depuis sont devenus des standards de l’assurance comme par exemple les extensions de garanties sur les produits « blanc/brun ». Nous nous retrouvons pleinement dans les valeurs de la net-économie. Cette proximité avec les e-entrepreneurs nourrit notre dynamisme, challenge notre organisation comme notre management et contribue à notre politique de R&D », analyse Pierre-Anthony Verspieren, président du directoire de Verspieren.

Constitution d’un pôle digital

Le groupe a joint les gestes à la parole. Lors de sa traditionnelle cérémonie des vœux en janvier 2016, Verspieren a organisé un Forum Start Up, où une vingtaine d’entreprises sont venues présenter leurs innovations produits et services, mais également exposer leur manière de travailler. Des échanges d’expériences que Verspieren veut inspirer dans son mode d’organisation.

Le courtier s’est engagé d’ailleurs depuis un an dans un projet d’entreprise libérée. L’entreprise vient de se doter  d’un pôle digital sous l’animation d’Aïcha Mahloul, nommée à cette occasion Chief Digital Officer du groupe. Elle a notamment pour mission de mettre en place et d’animer des laboratoires d’expérimentation pour tester et promouvoir de nouvelles solutions à destination des clients.

L’innovation est en marche.

#Replay : Et pour ceux qui n’ont pas encore vu l’interview guest de Didier Rappaport, le fondateur d’Happn, c’est juste ici :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux