Entrepreneur : les cinq citations de Pagnol à reprendre en toutes circonstances

marcel-pagnol

Disparu il y a pile 40 ans, Marcel Pagnol est aujourd’hui un monument national de la littérature française. Voici l’homme en quelques citations.

« Si j’avais été peintre, je n’aurais fait que des portraits ». Marcel Pagnol a toujours aimé les gens, même dans leurs petitesses. Que ce soit dans ses films, ses pièces de théâtre ou ses romans, la nature humaine reste toujours la clé de voûte de ses œuvres.

Tragique ou truculent, Pagnol reste une source d’inspiration indépassable. Ce serait dommage que les entrepreneurs s’en passent.

« Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors n’achetez pas un bateau : achetez une île »

Brillant élève, il devient professeur d’anglais. Nommé professeur adjoint au Lycée Condorcet à Paris, il commence à fréquenter les milieux littéraires de la capitale. Il écrit deux pièces de théâtre boudées par le public. Pas découragé, il décide même de larguer les amarres en prenant « congé de l’Éducation nationale pour cause de littérature » en 1927.

C’est seulement en 1928 avec Topaze, une satire sur l’arrivisme, qu’il connaît son premier succès.

« Celui qui est capable de ressentir la passion, c’est qu’il peut inspirer »

Nostalgique de Marseille, Marcel Pagnol veut écrire sur la ville de son enfance. Un choix osé à l’époque que déconseille tout son entourage. Mais, l’auteur outrepasse ces craintes et écrit Marius, avec Raimu, dans le rôle de César. C’est un triomphe, pour l’auteur, comme pour son acteur fétiche.

Même 40 ans après sa disparition, il inspire toujours autant de passion.

« Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait »

Voilà une autre phrase que devraient mémoriser tous les entrepreneurs. N’oubliez jamais qu’un créateur d’entreprise est comme un artiste : il transgresse pour créer quelque chose de nouveau. Les exemples d’entrepreneurs sont tellement nombreux qu’il serait fastidieux d’en donner, ne serait-ce qu’un dixième.

« L’honneur est comme les allumettes : ça ne sert qu’une fois ! »

En clair, attention à ne pas mettre trop d’égo dans votre métier d’entrepreneur. Si les sentiments sont des puissants moteurs, il est toujours nécessaire de garder la tête froide lors de prise de décision très importante.

« Si on criait sur la place publique les fautes de tout le monde, on ne pourrait plus fréquenter personne »

Être entrepreneur, c’est aussi composer avec les faiblesses des autres, en plus des siennes. Autrement dit, ne soyez pas intraitable et, surtout, n’allez pas en parler aux autres. Dire du mal des autres, c’est montrer que vous pouvez faire la même chose avec vos interlocuteurs.

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux