Les citations de Jack Bauer à réutiliser au bureau

jack-bauer

La série 24 Heures Chrono revient pour une 9e saison, après 3 ans d’absence. L’occasion idéale pour appliquer la philosophie de vie de Jack Bauer au sein du bureau.

« Tu vas me dire ce que je veux savoir ! ». Normalement, quand Jack Bauer prononce cette phrase la personne en face de lui va passer un mauvais quart d’heure. Il faut dire, entre les attentats, les attaques bactériologiques, les meurtres et le manque de sommeil, l’agent de la cellule antiterroriste a des raisons d’être de mauvaise humeur.

Voici le genre de phrase que l’on pourrait entendre au sein de son espace de travail.

« Fiston, pour espérer avoir une seconde chance, il faut déjà assumer la responsabilité de ses premières erreurs »

Jack Bauer n’est pas ce que l’on appelle quelqu’un de « coulant ». Quand une personne se trompe, il ou elle doit en assumer la responsabilité. Et si la personne les fuit, l’agent n’hésite jamais à les rappeler à l’ordre. D’une façon, certes brutale (torture, balles dans le genou ou dans la tête), mais Jack Bauer est (toujours) en guerre.

Pour les autres responsables d’équipes, les réunions de « mise au point » sont à privilégier. Cela vaut mieux pour tout le monde.

« Vous n’avez pas idée jusqu’où je peux aller pour obtenir votre coopération »

Plus qu’aucun autre, Jack Bauer est reconnu comme étant une personne volontaire. S’il faut aller au fin fond du désert de Mojave pour interpeller un terroriste, l’agent antiterroriste ne va pas mettre en avant ses arriérés en terme de congés payés. Et pourtant, le droit est de son côté.

Un entrepreneur, sans vivre au bord du précipice comme le fait Jack, fonctionne de la même manière. Il ne compte pas ses heures pour atteindre ses objectifs. Bien souvent d’ailleurs, sa vie personnelle passe en second plan.

« Il n’aurait pas dû jouer avec des adultes »

La vie de dirigeant d’entreprise n’est pas toujours de tout repos. Entre les heures passées au bureau, les contrats à décrocher, les emplois à conserver, l’entrepreneur se trouve confronté à de véritables enjeux.

Si le dirigeant souhaite toucher les sommets de la gloire, il va falloir qu’il s’arme d’expérience. À un certain niveau, les concurrents peuvent être aussi méchants qu’un Jack Bauer après trois heures d’embouteillages.

« Plus tôt dans la journée j’ai tiré sur un de mes partenaires, un ami, parce qu’il a essayé de stopper ce que je devais accomplir. Alors, n’imagine pas une seconde que je ne le ferais pas pour toi »

Il y a peu de chance qu’un dirigeant tienne ce genre de discours. Dieu merci! Cependant, il est symbolique de la force de volonté que doivent posséder les personnes ambitieuses. Après, rien ne les oblige à être aussi irascibles que Jack Bauer.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux