Les signes que vous êtes un entrepreneur heureux

bonheur

Comparés aux salariés, les entrepreneurs se révèlent être les personnes les plus optimistes du monde du travail.

L’avenir leur appartient. Quel que soit son secteur d’activité, un entrepreneur est naturellement une personne plus optimiste qu’une personne salariée, même si celle-ci évolue à un très haut niveau au sein de l’entreprise. C’est en tout cas ce que révèle une étude de la Penn State University.

Bien entendu, la peur de l’échec jalonne les parcours d’entrepreneurs. Cependant, l’idée d’être 100 % acteurs de leur vie professionnelle leur donne une satisfaction telle qu’il ne leur viendrait pas à l’idée de revenir dans la case « salarié ». En somme, un bonheur qui n’a pas de prix. D’ailleurs, l’entrepreneur heureux se reconnaît à la joie qu’il essaie de transmettre à son entourage.

Voici les signes qui ne trompent pas.

Il traite tout le monde avec respect

À la différence des patrons égomaniaques, gonflés de leurs importances, un entrepreneur traite avec respect tous ses collaborateurs. Il prend le temps d’écouter, de comprendre et de répondre aux questions qu’on lui pose. Bien sûr, certaines urgences prennent le pas sur le reste, mais son entourage le comprend.

À l’inverse, un dirigeant stressé, pressé, déconnecté, est toujours « dans une urgence ». Son temps ne mérite pas d’être dépensé pour des choses aussi triviales. Et puis, a-t-il besoin de se justifier : « c’est pas moi le patron ? ». Oui, mais pas tout seul.

 Il ne panique pas au moindre problème

Il y a tellement de problèmes à résoudre dans une journée. Pourquoi alors s’énerver à chaque dysfonctionnement ?

Un patron optimiste va choisir le moment où il faut monter le ton. À la différence des autres qui vont délester leur angoisse sur le dos des employés. Facile et, au final, contre-productif.

L’entrepreneur heureux, lui, cherche toujours des solutions.

Il utilise la société pour améliorer la société

Un entrepreneur veut contribuer au bien-être de la communauté. Un travail, un bureau, des conseils, il donne ce qu’il peut aux personnes qui le souhaitent. Un soutien, bien évidemment, totalement désintéressé.

Le double jeu reste la marque de fabrique des personnes malintentionnées. « Tu te souviens quand je t’ai prêté un bureau quand tu n’arrivais pas à trouver un client ? »

Un entrepreneur heureux n’a pas besoin de cela pour se rehausser. Le bien-être des gens lui suffit.

Il est toujours dans la gratitude

Même enfoui sous une pile de dossiers, un entrepreneur heureux remercie la vie. Certes, il râle de ces instants déplaisants. Mais, il sait dans le même temps que ce sont ces moments qui lui permettent de savourer les grands moments de réussite : un contrat de remporté, un recrutement réussi, un chiffre d’affaires en progression.

Alors, êtes-vous un entrepreneur heureux ou malheureux ?

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

4 Commentaires
  1. Je rencontre beaucoup de créateurs d’entreprise et les chefs d’entreprise de par mon activité de chambre d’hôte et de consultant formateur, j’aime bien vos 4 points pour constater le bonheur d’un entrepreneur.
    vous dites  » l’idée d’être 100 % acteurs de leur vie professionnelle » et j’ajouterai avoir un projet plus grand, un projet sociétal, qui fait du chef d’entreprise un acteur du monde, de la cité, de la société.
    Je pense que c’est parce qu’il veut améliorer le monde qu’il se lève le matin pour rendre son entreprise plus efficace et performante.

  2. Respect-Zenitude-Contribution-Gratitude sont elles les causes du bonheur ou leur conséquence? 🙂
    Ce qui me fait le plus écho dans cet article c’est que l’entrepreneur est celui qui se sent acteur à 100% de sa vie professionnelle : heureux celui qui peut exprimer tout ce qu’il souhaite par son activité?
    merci pour ce petit rappel simple 🙂

  3. Oui, comme le dit Maryline, dans le bonheur professionnel, (et sans doute aussi le bonheur tout cours) il est difficile de départager les causes et les conséquences.

    Alors, merci de nous rappeler avec autant de simplicité ce qui à la fois notre motivation profonde mais aussi notre atout majeur !

    Belle journée

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux