Quand Tupac parle aux entrepreneurs

tupac-shakur

Assassiné il y a maintenant 18 ans, Tupac a été la première superstar mondiale reconnue pour ses talents de rappeur. Il fallait bien être un peu entrepreneur pour en arriver là.

Un rappeur, un poète, un activiste politique et un acteur. En 25 ans, Tupac Amaru Shakur a eu le temps d’entreprendre plusieurs carrières en parallèle. Mort dans une embuscade à Las Vegas en 1996, le rappeur « West Coast » a vendu jusqu’à aujourd’hui plus de 75 millions d’albums dans le monde.

Une réussite qui mérite que les entrepreneurs la reprennent en exemple. Voici quelques citations qui devraient fonctionner pendant les soirées networking.

« Souris maintenant, pleure un autre jour »

Artiste, entrepreneur, le combat reste le même : il faut se battre jusqu’à ce que le monde accepte, votre talent pour les uns, votre modèle économique pour les autres.

Encore faut-il savoir mettre de côté les choses qui ralentissent le feu sacré : apitoiement, timidité, tristesse. La vie est trop courte pour jouer à Calimero.

« Pour toutes les nuits noires, il y a une journée ensoleillée »

Même si les mauvaises nouvelles s’accumulent, il y a toujours un moment où le soleil réapparait. Procès après procès, Tupac semblait s’enfoncer dans une carrière peu glorieuse de délinquant, jusqu’à ce qu’un producteur, persuadé de son talent, paie une partie de sa caution.

De même qu’un entrepreneur peut connaître les affres de la défaillance, il ne doit jamais cependant se décourager face à l’adversité. C’est sa raison d’être.

« La réalité est fausse. Seuls les rêves sont vrais »

S’il y a bien deux catégories de personnes qui ne se contentent pas de ce que leur offre la réalité, ce sont bien les artistes… et les entrepreneurs.

Contexte économique incertain, pression fiscale conséquente, il ne faut pas grand-chose pour qu’un porteur de projet abandonne ses idées de création. Sur le papier en tout cas.

Et c’est pourtant tout le contraire.

« Je ne changerai pas le monde, mais je ferai réfléchir ceux qui y parviendront »

Entreprendre n’est pas non plus qu’une question de gros sous. L’action du créateur d’entreprise impacte la société. Emplois, impôts, innovation, l’entrepreneur reste la cheville ouvrière du développement économique.

Une phrase dont ils devraient se souvenir quand ils échangent avec un représentant des pouvoirs publics.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux