Entrepreneur : Quand Jimmy Hendrix inspire les dirigeants

S’il reste un personnage éloigné du monde de l’entrepreneuriat, Jimmy Hendrix demeure une icône pour toutes les personnes qui veulent sortir des sentiers battus.

Voilà un défi : rapprocher le légendaire guitariste du monde entrepreneurial. Que les puristes se rassurent, notre ambition n’est pas de repeindre Jimmy Hendrix en startupper. Malgré tout, derrière un océan d’excès (alcool, héroïne, stupre) se cache un véritable génie de la musique. 46 ans après sa mort violente, son héritage dépasse d’ailleurs largement le petit monde du rock. Alors, à défaut d’aimer son œuvre, les entrepreneurs et startuppers peuvent toujours s’inspirer de sa sagesse.

Et il y en a chez Jimmy Hendrix. La preuve :

N’acceptez aucun compromis. Vous êtes tout ce que vous avez

Jimmy Hendrix veut appartenir à la catégorie des géants. Comment faire ? Faire ce que personne n’a jamais imaginé auparavant. Et son talent à la guitare lui permet de faire cela. Il s’inspire du blues jusqu’à le sublimer.

Surtout, Jimmy Hendrix veut devenir le guitariste électrique de son époque. Il reprend les thèmes connus et en invente d’autres. Le grand public se souvient de l’hymne américain retravaillé à la fin du festival Woodstock. Mais, le génie du guitariste va plus loin que ce coup d’éclat.

Reste cool, reste groovy, reste à l’écoute, garde l’expérience

Au-delà de ses réussites musicales, Jimmy Hendrix reste un apôtre expérimental. À ses yeux, il faut repousser les limites de l’harmonie. Autant dire que tout n’a pas réussi à traverser le temps. Mais , qu’importe. Même dans ses errements, le guitariste reste une borne GR dans la quête musicale.

Les amateurs savent que les créations de Jimmy sont loin d’être parfaites. En revanche, ils savent ce qu’il apporte.

Je n’ai aucun regret en ce qui concerne mon passé, sauf si j’ai involontairement blessé une personne

Jimmy Hendrix n’est pas un méchant. En tout cas, il n’a pas cette mauvaise réputation des chanteurs de jazz, blues ou Rock’n Roll. L’aventurier guitariste sait où aller. Malgré tout, il reste un produit des années 70. Il trouve une explication à la guerre du Viêt Nam, tout en faisant l’apologie de l’amour. Être ringard sur ces questions ne lui pose pas plus de problèmes que cela.

D’ailleurs, Jimmy Hendrix reste un prosélyte de l’amour. Il est capable de tout faire pour lui. Seule contrainte : le bonheur de son voisin. Si cela ne s’accorde pas, il laisse de côté ses intérêts premiers.

Vous devez continuer à être fou. La folie est comme le paradis

L’époque de Jimmy Hendrix est à l’excès. Il faut tout changer. Réinventer, découvrir, réactualiser, révolutionner. Et cela se retrouve sur tous les sujets, de la musique, la politique, en passant par la littérature et l’éducation. Au-delà de ces extrêmes, Jimmy Hendrix invite ses fans à entrer dans la folie.

Mais, pas pour n’importe quelle raison. La folie reste le prélude aux échecs, aux désillusions. Une étape qu’un entrepreneur ne néglige pas. Au contraire. Grâce à ses expériences, il réussit à trouver plus facilement cet équilibre

Pour changer le monde, vous devez d’abord être cohérent avec vous-même

Car, la folie ne s’écarte jamais trop longtemps de la raison. Au contraire, elle joue le rôle de carburant. Certes, parfois trop puissant au regard de l’objectif. Mais quelle importance. Aux yeux d’un entrepreneur, il faut parfois concilier la folie d’une idée éphémère à une stratégie structurée et globale d’une entreprise.

À vous alors de trouver une cohérence. Vous avez beau ne pas être un expert de Jimmy Hendrix, son parcours doit vous aider à sortir des sentiers battus.

Replay : Cet entrepreneur est sûrement une source d’inspiration pour d’autres startuppers : Jacques Antoine Granjon vient de recevoir le prix de l’entrepreneur de l’année pour la région IDF. Pour revoir son interview c’est par ici :

@Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux