Arioneo : une startup française aux JO de Rio

Arioneo, startup spécialisée dans les objets connectés et la data appliquée aux chevaux, a été sélectionnée pour se rendre aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

« À-Rio-néo ». J-4 pour la startup française Arionéo qui va rejoindre la capitale mondiale du carnaval dès le 5 août. Emmenée par le Tremplin, plateforme d’innovation pour le sport de Paris&Co, elle va promouvoir l’innovation et le dynamisme de la filière équine française.

« Il s’agit pour nous d’une véritable opportunité pour faire la démonstration des objets connectés que nous avons conçus pour les chevaux. C’est aussi un excellent moyen de rencontrer les acteurs du sport international et de partager avec eux notre vision de l’innovation pour promouvoir la filière équine. Cela nous permettra aussi de multiplier les contacts commerciaux à l’international. Notre prochain objectif est de vendre nos solutions en France et à l’étranger », commente Valentin Rapin, cavalier et fondateur d’Arioneo.

L’une des 4 startups françaises sélectionnées pour se rendre aux JO.

Sélectionnée par un jury composé de représentants de la presse sportive, du Comité National Olympique et Sportif Français et de la Mairie de Paris, Arioneo est l’une des 4 startups françaises à s’envoler pour le Brésil.

« La sélection s’est faite parmi les entreprises incubées au Tremplin. Ce choix est du à la pertinence de notre projet par rapport aux besoins de la filière équine, à savoir la volonté de mieux comprendre les chevaux et de mieux appréhender leur santé et performance. Et, la précision de l’algorithme que nous développons a également su faire la différence », indique l’entrepreneur.

Après avoir levé 1M€ au mois de mai dernier, la startup s’apprête à lancer son 1er produit, Orscana. Un outil qui va permettre de suivre le bien-être du cheval. Mais, Arioneo ne s’arrête pas là. Elle poursuit également le développement d’Equimètre, le 1er objet connecté permettant d’évaluer en temps réel la santé et la forme des chevaux de course lors de leur entraînement quotidien.

À Rio, Arioneo risque de faire briller la technologie française dans le sport à l’international.

#Replay : lui n’est pas encore prêt pour les JO mais il cherche désespérément à lever des fonds. Le Startupper#3 c’est par ici :

@Julie Galeski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

2 Commentaires
  1. Bonjour,

    Super vidéo, elle m’a bien amusée ^^

    Cependant, j’aurais souhaité de vrais info sur la levée de fonds, comme des techniques et astuces, les infos à apporter, le dossier à réaliser, les personnes vers qui se tourner, les retour d’expériences ou encore le nom des organismes spécialisés dans la levée de fonds.

    Bref ! Un peu plus de contenu quoi

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux