Pourquoi Clustree croit au management intergénérationnel

La startup Clustree continue de se développer. Pour cela, Bénédicte de Raphélis Soissan a recruté un General Manager avec une très forte expérience.

Recruter les meilleurs. Sur le principe, tous les startuppers s’accordent sur ce point. Encore faut-il qu’ils intègrent la culture d’entreprise. Ce qui n’est pas toujours facile quand on a… 29 ans de plus que la CEO. Mais, cela ne dérange pas Bénédicte de Raphélis Soissan. Fondatrice de Clustree, la dirigeante de 29 ans a choisi de recruter Jean-Louis Perol, 58 ans, pour le poste de General Manager.

Un choix pour le moins original. En effet, comme bon nombre de startups, l’âge des collaborateurs dépasse très rarement la trentaine. Ce qui est le cas de Clustree, avec une moyenne d’âge de 31 ans. Mais, le duo fonctionne. Diplômé d’un MBA en management exécutif et stratégique à Harvard, Jean-Louis Pérol vient du monde traditionnel des RH. Il travaille depuis 20 ans dans le secteur et a accompagné des grands groupes (Groupe Meta4, ADP…).

« Rejoindre Clustree représentait pour moi un challenge »

« J’ai choisi de recruter Jean-Louis pour plusieurs raisons. Tout d’abord, son expertise au sein de grands groupes nous permet de mieux maîtriser les attentes et besoins de nos clients. Sa connaissance et son antériorité dans le secteur des RH nous aident aussi beaucoup. Nous travaillons conjointement pour le développement de Clustree en apportant chacun nos propres compétences pour soutenir une vision commune », explique Bénédicte de Raphélis Soissan.

« Rejoindre Clustree représentait pour moi un challenge : travailler avec des personnes bien plus jeunes, et s’adapter à une nouvelle méthode de travail, plus agile, plus rapide et plus flexible. Pour ne jamais être obsolète, il est essentiel de développer de nouvelles compétences, mais également de maîtriser l’environnement professionnel de demain. Le secteur des RH est en pleine évolution, et les solutions se multiplient. Clustree était un challenge, mais s’imposait comme une évidence », explique Jean-Louis Pérol, General Manager de Clustree.

Un recrutement qui donne de très bons résultats

Fondée en 2013, Clustree analyse plus de 250 millions de parcours de professionnels dans le monde. Elle évolue sur plus de 200 secteurs d’activité et 100 pays. Elle décrypte les passerelles « secrètes » entre un poste/fonction et un autre. Elle suggère ainsi aux DRH d’entreprises du CAC40 les opportunités de mobilité interne, sauts de carrière et transversalité à leurs collaborateurs.

Ce management inter-générationnelle donne en tout cas donner de très bons résultats. La preuve, Clustree accompagne aujourd’hui plusieurs grands groupes français : Engie, Orange, Canal+. À moyen terme, la startup veut s’imposer comme un véritable allié des entreprises. Surtout pour celles qui ont décidé de changer de méthode en ce qui concerne la gestion des talents. Et cela devrait continuer.

Après sa 1re levée, la startup a achevé un second tour de table de 2,5 millions d’euros en octobre 2015.

#Replay : Pour connaître la startup dans laquelle Teddy Riner a investi, c’est juste en-dessous que ça se passe :

@Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux