Crowdfundeurs.fr veut devenir le réseau social du financement participatif

Après s’être développé sur divers réseaux, Crowdfundeurs.fr veut construire un réseau spécifiquement adapté à cette source de financement.2,3 millions de contributeurs. Si le nombre de ces investisseurs ne cesse de grandir, ils restent malgré tout disséminés dans l’immense champ des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn, Google +, etc. Ce qui ne facilite pas le financement des campagnes de recherches de fonds. CrowdFundeurs.fr veut ainsi devenir le réseau social du financement participatif.

« Nous sommes partis du constat suivant : à l’heure où l’on peut transmettre des informations en 140 caractères sur Twitter, partager des expériences personnelles sur Facebook, échanger des photos avec le monde entier avec Instagram ou Snapchat, nouer des relations professionnelles sur LinkedIn ou encore faire garder son animal grâce à Yummypets, le financement participatif n’avait pas son propre réseau », remarque Brice Fogliami, fondateur du site.

Faciliter l’investissement

Ici, les projets sont d’abord exposés à des convaincus. Ils souhaitent investir dans l’industrie, la chanson, la mode, la préservation de la biodiversité, etc. D’autres peuvent également plonger dans le bain. CrowdFundeurs.fr veut ainsi devenir la fédération de l’ensemble des usagers du crowdfunding sur un même espace. Avec un objectif simple : entraîner une circulation plus facile et plus rapide des informations et donc des dons et participations.

Les porteurs de projet vont pouvoir solliciter un public déjà sensible et convaincu par le financement participatif. Il leur suffira de quelques clics, sur un seul et même réseau pour suivre les projets qui leur plaisent. Don, Equity, Prêt ou Obligations, tout est possible selon la plateforme où sera déposé le projet en campagne. L’interactivité du réseau social doit faire le reste.

Deux entrepreneurs complémentaires

En réunissant les contributeurs au sein d’une communauté qualifiée, le réseau veut permettre à tout un chacun d’échanger, de communiquer et d’informer la totalité des acteurs de ce nouveau mode de financement. Issu d’une longue réflexion sur les problématiques rencontrées par les porteurs de projets et contributeurs, CrowdFundeurs.fr veut devenir un acteur complémentaire dans le monde du financement participatif.

Brice Fogliami et Isabelle Chancel ont associé leurs compétences pour offrir un service complet. Lui est chef de projet web en charge de la technique et du développement, spécialisé dans la communication et la gestion des relations publiques. Elle, en charge de la gestion administrative comptable financière, diplômée en management bancaire et jouit d’une formation large et complète (HEC, SKEMA, ITB, ENM).

#Replay : elle n’a pas de réseau social attitré, mais la startup permet néanmoins de profiter de scooters électriques en libre partage :

https://www.youtube.com/watch?v=HDroSOHMS7Y

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire
  1. Et sinon, vous connaissez le Sellfunding?
    http://www.zegoodmarket.com invente le concept : le chainon manquant entre leboncoin et le crowdfunding.

    ZEGOODMARKET permet aux gens d’ouvrir des vide-greniers 2.0 pour financer leurs projets (ex. associatifs, scolaires, entrepreneuriaux etc.) sans avoir à demander l’aumône.
    En quelques clics, le vendeur décrit son projet, poste ses annonces de choses à vendre et diffuse autour de lui
    Son entourage peut acheter dans le vide-grenier, le compléter ou diffuser à son tour
    L’acheteur, lui, se fait plaisir tout en sachant à quoi servira son argent

    Avec le Sellfunding, on vend le passé pour enrichir l’avenir

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux