Debout Ludo lève des fonds en equity crowdfunding

Debout Ludo, startup de création de jeux vidéo innovants, cherche à lever 200 000€ en passant par l’equity crowdfunding.

À vos portefeuilles. La startup Debout Ludo cherche des investisseurs pour amorcer une nouvelle phase de son développement. Elle a décidé de passer par la plateforme Happy Capital, spécialisée en equity crowdfunding. À la différence du crowdfunding classique, les donateurs entrent au capital de l’entreprise. Ce qui leur permet de réduire leurs impôts (revenu, ISF, PEA PME…), mais aussi de toucher des dividendes.

Un mode de financement de plus en plus adopté par les jeunes entreprises. Engageant, innovant et instantané, l’equity crowdfunding est devenu une véritable alternative pour les startups en recherche d’une première levée de fonds. « Aujourd’hui, les financements classiques sont plus difficiles ou plus longs à obtenir », constate l’entreprise. Il faut donc faire appel au public.

Mieux suivre l’apprentissage de leurs enfants

La startup cherche à lever 200 000 euros. Des fonds qui vont permettre à l’entreprise de soutenir le lancement de la version 2 de l’application. En cours de développement, la sortie est prévue pour cet été. « Nous allons pouvoir proposer un nouveau tableau de bord aux parents. Ils pourront suivre les progrès de leurs enfants en lien avec le programme scolaire de maternelle, et recevront des recommandations d’apprentissage personnalisé », explique Laura Fort, co-fondatrice de PixMix, société éditrice de Debout Ludo.

Co-fondé en juin 2014 par Laura Fort, gérante, et Damien Dessagne, Debout Ludo crée des jeux innovants en s’appuyant sur les travaux de recherche en neurosciences. « Debout Ludo propose des contes de fées ponctués de jeux d’éveil. Ce concept de jeu original mêle moments d’observation et interactions, ce qui maintient l’attention de nos jeunes joueurs et renforce leur capacité d’apprentissage », explique Laura Fort, co-fondatrice de PixMix, société éditrice de Debout Ludo.

Un énorme potentiel pédagogique

Un concept né avec l’arrivée de l’iPad en France en 2009. « Ça a été un véritable déclic pour mon associé Damien Dessagne et moi. Nous avons vu dans ce premier périphérique tactile mobile un énorme potentiel pédagogique, en particulier pour les enfants qui ne savent pas encore lire. Nous avons fait des prototypes et étudié le marché avant de créer Studio PixMix, la startup qui porte ce projet, en juin 2014 », ajoute l’entrepreneure.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux