La délégation française du G20YEA reçue au Quai d’Orsay

Le Ministère des Affaires étrangères a apporté son soutien aux 32 entrepreneurs chargés de représenter la France au sommet des Jeunes Entrepreneurs (G20YEA Summit) à Pékin.

Soutenir l’avenir. À une semaine du sommet G20YEA Summit, la délégation française a échangé avec un membre du secrétaire d’État du Développement international. Le ministère a assuré de son total soutien sur cette démarche. Il a réitéré sa volonté de fournir un cadre plus protecteur aux entrepreneurs du numérique à l’international. Leurs enjeux : se développer en toute tranquillité et protéger les données de ses consommateurs.

Un soutien de poids à une semaine du début du sommet. Cette année, le thème sera « Disruptive Innovation, Smart Entrepreneurship ». Un choix qui illustre les priorités stratégiques du sommet du G20 politique. Il aboutira sur la rédaction de recommandations concrètes. L’économie numérique et ses opportunités en termes d’innovation et de croissance seront au cœur des débats.

10% du chiffre d’affaires généré sur des plates-formes numériques

Les travaux vont souligner l’importance du numérique dans la stratégie des entreprises des pays du G20. Dans une étude, Accenture montre que 2/3 des PME génèrent au moins 10% de leurs revenus à partir de plates-formes numériques. « Plus les entreprises se convertiront rapidement au numérique, plus grandes seront leur chance de succès », a souligné Jean-Louis Grégoire, Directeur général de Citizen Entrepreneurs.

En parallèle de ces travaux, les entrepreneurs français vont aussi rencontrer en rendez-vous BtoB, les entrepreneurs des délégations des pays membres du G20. « 60% [d’entre eux ndlr] travaillent ou développent leurs activités à l’international. C’est une formidable opportunité pour se constituer un carnet d’adresses international. Mais, aussi étudier des partenariats potentiels et enfin s’inspirer des bonnes pratiques entrepreneuriales » rappelle Grégoire Sentilhes Président de Citizen Entrepreneurs et co-fondateur du G20YEA.

Bâtir un « French Mittlestand »

À l’issue du G20YEA, les 20 délégations vont remettre un document de travail aux gouvernements du G20 politique. Parmi elles, Citizen Entrepreneurs et les membres de la délégation proposent la création d’une plate-forme de commerce électronique (eWTP). Elle faciliterait la normalisation des règles en regroupant le travail disparate des institutions internationales en charge des échanges commerciaux.

De retour à Paris, la délégation française va ensuite rédiger un autre rapport . Citizen Entrepreneurs et les 32 entrepreneurs le remettront aux représentants des gouvernements lors de la 9e Conférence Annuelle des Entrepreneurs. Une édition qui aura lieu le 14 novembre avec pour thématique : « bâtir un French Mittlestand : from innovation to scale-up ». Au gouvernement ensuite de les mettre en œuvre.

La réforme n’attend pas.

#Replay : Widoobiz était aussi au Sage Summit à Chicago. L’événement des entrepreneurs à ne pas rater cet été :


Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux