Fin des sacs plastiques, quelle aubaine pour les marques ?

Avec l’arrêt de la distribution de sacs de caisse en plastique à usage unique dès aujourd’hui, Julien Mechin, encourage les marques à innover pour combiner eco-responsabilité et objectifs marketing.

Transcender le sac plastique pour délivrer une promesse qui surpasse le bénéfice fonctionnel. Tel est le défi que que le co-fondateur de Creads veut créer. Comment ? Voici, son point de vue en trois points :

1. Le sac shopping, nouvel accessoire tribal

« La fonction d’usage des sacs shopping a changé. Bien plus qu’un objet de transport de biens, le sac est plus que jamais un moyen pour les consommateurs de prolonger leur expérience avec une marque. Il suffit d’observer leur engouement pour les tote bags, ces sacs en toile que l’on voit défiler dans les rues comme accessoires de mode aux usages multiples pour transporter son repas, ses affaires de sport… La marque de prêt-à-porter de luxe, Zadig & Voltaire, vend même les siens. L’enjeu de ce décret n’est donc pas simplement éco-responsable. Les marques doivent miser sur les usages émergents du sac shopping pour transmettre leurs valeurs et en faire un accessoire qui accompagne les usagers dans leur quotidien. »

2. Le design des sacs, vecteurs de l’identité de marque

« Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, les marques devront impérativement misé sur le design pour créer de l’engagement et de la récurrence d’utilisation et ainsi maximiser leur visibilité. Le sac doit ainsi être pensé comme un support de communication sans jamais être trop promotionnel. Fini les sacs trop ostentatoires, les consommateurs préfèrent désormais porter un message qui les valorise eux plutôt que la marque. Pour réussir son appropriation par les consommateurs, mieux vaudra donc miser sur les codes identitaires de la marque. Il est important de bien réfléchir au message et au design graphique. Les illustrations sont par exemple très appréciées. Pour obtenir des idées novatrices et engager leurs clients, les marques peuvent par exemple faire appel à une communauté de designers et faire voter leur clientèle pour la création qu’elle préfère. »

3. Les matériaux, condition d’une utilisation durable des sacs

« Les marques devront repenser leurs sacs de caisse pour une utilisation durable. Plus le sac sera pratique, résistant et esthétique, plus leur clientèle aura envie de le porter à des occasions autres que le shopping. Pour cela, le choix des matériaux représente un enjeu stratégique. Grâce à l’innovation, les marques disposent de diverses options comme les plastiques biosourcés issus de sources renouvelables (végétales, animales, résiduelles). Intermaché a par exemple choisi de proposer des sacs réutilisables en amidon. Penser un design et opter pour un nouveau matériau a un coût, aussi il vaut mieux créer des collections capsules et jouer la sobriété le reste de l’année, quel que soit le secteur d’activité de la marque. »

#Replay : Damien Morin a su, lui, se renouveler. La preuve dans son interview guest :


Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux