Growth Hacking : 3 bonnes pratiques à retenir quand on est une startup

Le growth hacking devient une compétence indispensable pour les entrepreneurs. Retour sur une fonction qui va révolutionner votre manière de faire du business.

Un pirate de la croissance. Dans la Silicon Valley, on parle plutôt de « growth hacker ». Un terme inconnu du grand public, mais crucial aux yeux des startuppers du monde entier. Et, ce pour une raison très simple. Le growth hacker a un seul et unique objectif : faire grandir sa société le plus vite possible. Quitte parfois à sortir des sentiers battus, comme Sabeer Bhatia et Jack Smith, les deux fondateurs de Hotmail.

À l’époque, Hotmail est un webmail comme un autre. Internet ne recouvre pas encore la terre entière. Et, plus problématique, la croissance reste faible. Mais, au bout de quelques semaines, les deux entrepreneurs se rendent compte que 80% des inscriptions proviennent de recommandations. C’est alors qu’un des investisseurs, Tim Draper, sort l’idée de génie : mettre à la fin de chaque mail : « P.S I love you. Get your free email at Hotmail ».

Le résultat est immédiat. 1 an et demi après, Hotmail compte 12 millions d’utilisateurs, soit 17% des internautes de la planète. Ils revendront l’entreprise pour 400 millions de dollars. Depuis, les startups comme Twitter, Airbnb, YouTube, Dropbox et d’autres ont trouvé de nouveaux moyens pour « hacker » leur croissance.

Si vous ne vous êtes encore jamais posé la question du growth hacking, voici des moyens simples pour accélérer la croissance de votre entreprise.

1 Optimiser votre site internet

Une seconde vous manque et tout est dépeuplé. Si les startups connaissent l’enjeu, d’autres entreprises sous-estiment l’importance de cette question. Une perte sèche pour votre portefeuille. Selon des études récentes, une seconde de retard dans le chargement d’une page peut produire une réduction des conversions-clients de 7%.

En adoptant quelques pratiques simples d’optimisation (allègement de la structure du site, utilisation des bonnes balises, etc), vous allez pouvoir augmenter votre taux de conversion client de 15 à 21%. C’est énorme. Et encore, avec un peu de pratique, vous pouvez être encore meilleur.

2 Utiliser les témoignages d’utilisateurs

Vous voyez de plus en plus de témoignage sur les sites internet. Ne vous en étonnez pas. Les startuppers utilisent de plus en plus la recommandation pour convaincre les internautes. C’est un peu comme au cinéma. Vous n’allez pas choisir un film pour la bonne interview de son réalisateur. En revanche, si le critique de votre journal préféré fait un texte dithyrambique, vous y courez sans hésitation. N’en parlons pas s’il s’agit de votre meilleur ami.

C’est la raison pour laquelle les sites mettent de plus en plus de témoignages élogieux de leurs consommateurs. En plus d’être des récompenses pour les équipes, ils deviennent des arguments marketing.

3 Faire un cadeau en retour d’une action

Dropbox a popularisé un concept génial : plus vous invitez des gens à utiliser son service, plus la startup vous offre de l’espace. Tout le monde est gagnant : le early user obtient un bénéfice sonnant et trébuchant et la startup engage à peu de frais des influenceurs.

Bien sûr, des startups ont décliné le concept : un cadeau si l’on suit la startup sur Twitter ou Facebook ; un autre si l’on parle de son expérience. Si votre produit est de bonne qualité, l’effet viral peut être immense.

Commencez déjà par ces trois techniques. Mais, il en existe bien d’autres. Si vous avez eu de bonnes idées, n’hésitez pas à les partager avec nous.

#Replay : Si vous cherchez des associés, c’est le moment de regarder la nouvelle aventure de notre startupper national. C’est par ici que ça se passe : 

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux