IGLOO : la startup qui disrupte l’expérience shopping

Avec l’avènement du « food delivery », les parisiens se font livrer  les plats des restaurants chez eux ou au bureau. Créée en 2014, IGLOO transpose ce service à la mode, pour répondre aux besoins de ces femmes qui n’ont pas le temps d’aller faire du lèche-vitrine.

Le shopping 2.0 pour les working girls. Un service simple, pour un euro supplémentaire. Il suffit de faire sa sélection d’articles en précisant sa taille, une heure de livraison, son adresse et le tour est joué. Un « gentleman livreur » sillonne les rues de Paris pour récupérer les pièces désirées (chaussures, robes, maroquinerie, etc). Il vous apporte ensuite les articles à l’heure indiquée. Plus besoin de se préoccuper de l’heure de fermeture des magasins, le service est disponible tous les jours jusqu’à 23h et même le dimanche. Après l’essayage, le livreur revient récupérer les articles qui ne vont pas. « Seuls les articles conservés après essayage sont débités, comme en boutique », explique la startup.

Une levée de fonds de 500 000 euros

Un service qui a déjà séduit plus de 10 000 parisiennes et 100 marques partenaires dont Tara Jarmon, Carven, Manoush et Antik Batik. Et IGLOO a également tapé dans l’œil de Pierre Kosciusko-Morizet. À travers son fonds d’investissements ISAI, l’entrepreneur, ainsi que plusieurs Business Angels ont investi 500 000 euros dans la startup au mois de Janvier 2016. Objectif : offrir le mode de shopping de demain dans toutes les grandes villes du monde (Paris, Lyon, Bordeaux, Londres, Milan, NYC, Shanghai ).

Et ce ne ne sont pas des femmes qui ont eu cette idée mais bel et bien des « gentlemen ». Après s’être fait incuber chez Microsoft Ventures Accelerator, Edouard Remise diplômé de l’ESC Bordeaux, Réda Benatya diplômé de Centrale Paris et Victor Thomas diplômé de l’ESC Bordeaux, se lancent dans l’aventure IGLOO en 2014. Un an plus tard, Showroomprivé choisit la startup comme projet coup de cœur pour son incubateur Lookforward.

Affaire à suivre…

#Replay : Il fait son grand retour. Thomas Benzazon renfile sa veste de Startupper, et c’est par ici :

 

@Julie Galeski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux