Synintra se fait déjà remarquer à l’étranger

Pour ce nouveau numéro d’Inside my startup, Widoobiz pousse une nouvelle fois les portes de la Pépinière 27 pour rencontrer Jonathan Ubrette, fondateur de Synintra.

Une startup qui met en relation des pépinières au niveau national. À partir du constat d’un manque de synergie entre les résidents des pépinières et l’absence totale de communication d’un établissement à l’autre, Jonathan Ubrette a monté Synintra. Cette plateforme intranet favorise les communications en interne en proposant les mêmes outils que les réseaux sociaux : événements, sondages, fil d’actualité…

Une startup qui sait où aller

Synintra se veut être la boite à outils des entrepreneurs. Elle leur permet de s’entraider, se conseiller et à terme devrait leur faciliter la recherche de financement et le recrutement. Leur partenariat avec le Publicis Drugstore leur permet de mettre en avant leurs startups afin qu’elles se fassent connaître du grand public mais aussi des grands groupes.

Jonathan Ubrette se livre sur son ambition : «  Dès 2017, on souhaite s’ouvrir à l’international. On fait parler de nous et on a tissé des relations avec Taïwan, New-York et même l’Afrique, qui regorge de pépinières. L’année dernière on a reçu une délégation taïwanaise qui a un peu fait le tour des incubateurs français. Ils ont accroché, et ça nous a conforté sur notre ambition internationale », conclut-il.

Rendez-vous dans quelques mois afin de tirer un bilan de ces futures actions.

#Replay : Notre startupper a quant à lui rendez-vous avec The VC. Sa levée de fonds, c’est dans son 3e épisode :


Alexandre Dupont

Rédacteur pour Widoobiz, Alexandre décortique l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Passionné par l’audiovisuel et le marketing, il couvre l’actualité des rubriques Entrepreneurs & Startups et Écosystème.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux