Présidentielles US : Warren Buffet s’attaque à son tour à Donald Trump

Après avoir été pris en exemple par Donald Trump lors du dernier débat, Warren Buffet a décidé de sortir du bois pour dire tout le mal dont il pense de son collègue entrepreneur.

Il ne fallait pas énerver l’oracle d’Omaha. Lors du second débat des élections présidentielles américaines, Donald Trump a accusé Warren Buffet d’avoir utilisé le même système de moins-value qui a permis au tycoon new-yorkais de ne pas payer d’impôt fédéral pendant des années. Ce qui n’a pas manqué d’énerver le milliardaire. Le lendemain, il a montré le montant acquitté au fisc américain.

« M. Trump dit qu’il en sait plus en matière d’impôts que n’importe qui dans ce pays. Il n’a pas vu mes déclarations, mais si cela lui tient à cœur je suis heureux de lui transmettre toutes les données », a indiqué, ironique, Warren Buffett dans un communiqué. On apprend qu’il a payé au total plus de 1,8M de dollars d’impôts fédéraux sur un revenu dépassant 11,5M de dollars. Il précise qu’il n’a pas demandé de déduction pour les 2,8M de dollars de dons.

« J’ai payé des impôts chaque année depuis 1944 et mes 13 ans »

Surtout, Warren Buffet réaffirme que Donald Trump n’a absolument aucune raison de ne pas publier sa propre feuille d’impôts. Il faut dire, le candidat républicain a avoué à demi-mot ne pas avoir payé d’impôts pendant 18 ans, en raison d’une moins-value de 916 millions de dollars. Fruit de mauvais investissements dans les casinos d’Atlantic City et d’autres projets immobiliers sur la côte Est.

Un système légal aux États-Unis. Un contribuable peut déclarer dans ses revenus avoir connu une moins-value. Un procédé connue outre-Atlantique sous le nom de « carry forward ». Si Donald Trump est aussi attaqué sur cette moins-value, c’est parce que depuis le début de la campagne, il refuse de rendre publique sa déclaration d’impôts, sous prétexte d’être encore sous le coup d’un contrôle fiscal.

Une position que réfute Warren Buffet. Lui aussi a connu des contrôles fiscaux et il n’a jamais été obligé de garder sous silence ses revenus. Ce qui lui permet de conclure : « J’ai payé des impôts chaque année depuis 1944 et mes 13 ans. J’avoue cependant avoir été un peu lent au départ car je n’ai payé que 7 dollars cette année-là. Sinon, j’ai les copies de toutes mes 72 déclarations et je n’ai jamais utilisé de déductions pour moins-values », ajoute-t-il.

Non, il ne fallait pas l’énerver.

#Replay : Moins virulent, mais pas moins intéressant, Bruno Le Maire nous a fait le plaisir de répondre à quelques unes de nos questions lors des Universités d’été du Medef : 

https://www.youtube.com/watch?v=4NhWikRZGtk

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux