Redbird : la startup française est en passe de devenir le leader mondial des solutions drone pour l’industrie

Redbird, pionnier dans le traitement et l’analyse des données collectées par drone pour la construction et l’industrie minière rejoint la société californienne Airware qui développe des solutions drones pour les plus grandes sociétés du classement Fortune 500.

Un rapprochement franco-américain stratégique. En s’alliant à la société américaine Airware, Redbird veut construire  le leader mondial des solutions drones pour l’industrie minière et la construction. La jeune pousse va bénéficier du soutien financier d’investisseurs prestigieux et solides de la Silicon Valley. Elle va par exemple pouvoir compter sur l’aide de Google Ventures ou de Andreessen Horowitz.

C’est également l’opportunité pour Redbird d’accéder à un nouveau marché : les États-Unis. Un territoire stratégique où se situent les clients les plus matures pour mener des opérations drones de grande envergure, notamment sur le marché de la construction, mines et carrières.

« Ce rapprochement va nous permettre de nous développer plus rapidement sur le marché américain. Et le moment choisi est d’autant plus important que le secteur est aujourd’hui à un tournant. Les entreprises ont dépassé le stade de l’expérimentation. Elles ont désormais besoin de trouver et d’utiliser des solutions drones à grande échelle », indique Emmanuel de Maistre, co-fondateur et PDG de Redbird.

Redbird permet à Airware d’étendre ses opérations en Europe

La combinaison des solutions Redbird et Airware va permettre aux gestionnaires de
chantiers, mines ou carrières de bénéficier d’analyses cent fois plus détaillées. Et, elles seront disponibles cinq fois plus rapidement qu’auparavant. « Avant de travailler avec Redbird, nous avions besoin d’environ cinq jours pour examiner nos sites. Désormais, une fois que le drone a survolé nos carrières, je récupère les données de production le lendemain matin. Lorsque nous avons commencé à travailler avec Redbird, nous avons vu l’impact immédiat de leur solution sur notre entreprise », explique Vincent Amossé, Directeur Général Adjoint, Groupe CB.

Et, pour Airware qui a déjà levé plus de 90M$ depuis sa création en 2011, ce rapprochement est le moyen d’étendre ses opérations en Europe. Le siège de Redbird sur Paris devient désormais le siège européen d’Airware. L’équipe basée à Paris va continuer à développer la technologie Redbird d’analyse d’images, tout en soutenant l’expansion d’Airware sur le marché européen.

« «Au cours des 6 derniers mois, notre portefeuille de clients a augmenté en intégrant des
clients européens. Grâce à cette nouvelle équipe sur Paris, nous accompagnerons nos clients européens tout en répondant à la demande croissante pour des solutions employant des drones civils », explique Jonathan Downey, fondateur et PDG d’Airware.

#Replay : c’est une toute autre technologie que SmartVR Studio maîtrise, celle de la réalité virtuelle. Pour revoir Thomas marcher sur une poutre dans le vide c’est par ici dans Vis ma Startup :

@Julie Galeski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux