Comment se portent les entrepreneurs français ? ( Infographie )

Hiscox ADN d’un entrepreneur vient de publier sa dernière enquête réalisée par Research Now qui examine chaque année les comportements des dirigeants de petites entreprises. Et selon les entrepreneurs français, le pouvoir public a encore un long chemin à parcourir.

« On ne naît pas entrepreneur, on le devient ». Selon la 8ème édition de l’étude Hiscox ADN d’un entrepreneur, 50% des entrepreneurs français ont toujours eu le projet de créer leur entreprise. 39% ont quant à eux lancé leur entreprise car ils ne trouvaient pas d’emploi qui leur convienne. Et il existe bel et bien une fibre entrepreneuriale pour 24% d’entre eux qui affirment s’être inspirés de leurs parents entrepreneurs.

Car, l’entrepreneuriat est un mode de vie qui séduit. L’étude pointe les 3 avantages majeurs cités par les personnes sondées : le contrôle de sa vie professionnelle, des horaires de travail plus souples mais aussi la possibilité de gagner plus d’argent. D’ailleurs, 60% des entreprises interrogées rapportent une croissance de leurs activités par rapport à 54% l’an dernier.

Les entrepreneurs souhaitent une baisse des impôts directs

« Plusieurs indicateurs nous laissent espérer de belles années à venir. Les PME sont un réel moteur de croissance et il est nécessaire que leurs intérêts soient pris en compte par la classe politique », commente Bronek Masojada, CEO d’Hiscox.

Mais tout n’est pas si rose. À l’approche des présidentielles, une majorité des entrepreneurs français ( 54% ) affirment que l’instabilité politique en France est un problème pour leur entreprise. Et malgré les nombreuses réformes annoncées par le gouvernement français en faveur des entrepreneurs, les premiers intéressés ne semblent pas réceptifs : 64% affirment que la situation est pire qu’il y a 5 ans en matière de soutien aux PME (57% en 2015). Et, seulement 14% se considèrent soutenus par les
pouvoirs publics.

Pour remédier à cette situation, les entrepreneurs souhaitent d’abord une baisse des impôts directs qui pèsent lourdement sur leurs activités économiques. Et, au pays de la paperasse administrative, les entrepreneurs rêvent d’une simplification des règles comptables. Enfin, le droit du travail n’est selon eux pas assez « souple ».

Retrouvez ici l’infographie complète :
infographie-wiscox

Replay : Lui adore les entrepreneurs, c’est ce qu’Emmanuel Macron a déclaré lors de Viva Technology. Pour revoir la vidéo c’est par là : 

@Julie Galeski

Read
Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux