Startup des vacances : ECTOR invente le voiturier pour vacanciers

Avec cette période estivale, Widoobiz met en avant les startups qui facilitent la vie des vacanciers. Focus sur Ector qui grandit très vite.

69 millions de passagers dans les aéroports français. 2 milliards de voyageurs dans les gares SNCF. En 2015, les voyageurs continuent de stresser. D’après une étude réalisée par l’association prévention routière, plus d’1 français sur 4 est stressé au volant. Un tiers affirme avoir peur de rater son train ou son avion : embouteillages, transports en commun défaillants ou place de parking éloignée. Ce qui n’est plus possible avec l’appli Ector.

Le principe est simple : l’automobiliste réserve son voiturier avec stationnement au plus tard 1 h avant son arrivée à la gare ou l’aéroport. Arrivé sur place, il confie son véhicule au dépose-minute à un voiturier ECTOR qui la stationne dans un parking surveillé 24h/24. La voiture est en sécurité pendant toute la durée de son séjour. La voiture est ensuite restituée au propriétaire à son retour également au dépose-minute.

Une présence internationale imminente

« A l’inverse des services de VTC, Ector vous permet de vous rendre à l’aéroport ou à la gare avec votre propre voiture. Vous ne dépendez donc de personne et restez dans votre espace personnel le plus longtemps possible. Pour ceux qui ont beaucoup de bagages ou des enfants, c’est également bien plus pratique de partir avec son propre véhicule. Si vous habitez Paris et que vous souhaitez vous rendre à Roissy CDG, nous sommes moins cher qu’un taxi jusqu’à 10 jours de stationnement », explique Manoël Roy, co fondateur d’Ector.

La startup est déjà présente dans les aéroports et gares de Paris, les aéroports de Nice Côte d’Azur, Toulouse, Nantes, Lyon Saint-Exupéry et la gare de Marne-la-Vallée Chessy. ECTOR vise même une présence internationale avec l’ouvertures de Bruxelles et Genève. Disponible uniquement sur réservation, il inclut le stationnement avec une assurance tous risques. La startup propose également des services additionnels : nettoyage, plein d’essence ou encore la révision.

Nous avons levé des fonds

Une formule qui fonctionne bien. Lancé en 2013, Ector a écoulé 40 000 jours de stationnement, soit 6500 commandes. Des chiffres qui ont convaincu des investisseurs de mettre 500 000 euros pour faire grandir la structure. Ce qui a permis aux dirigeants de lancer un nouvelle version de leur site début 2016 avec un système de géolocalisation. Une nouvelle qui a fait du bruit.

« Nous avons levé des fonds en novembre dernier pour accélérer notre déploiement géographique. Cela nous permet d’avoir du gaz pour prendre de vitesse d’éventuels nouveaux entrants et d’avancer sur nos chantiers techno. Fin 2016, nous couvrirons les grands aéroports français ainsi que les gares les plus importantes en termes de trafic. Nous aurons également mis un pied à l’étranger pour évaluer le coût de notre expansion internationale, prévue pour 2017 », ajoute Manoël Roy.

A vous de la tester, si vous n’êtes pas encore parti en vacances.

#Replay : le startupper n’aura pas le temps de partir en vacances. Sa levée de fonds le tracasse et c’est par ici que ça se passe :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux