SmartVR Studio piège notre cerveau grâce à la réalité virtuelle

Vis ma Startup est de retour. Et pour ce nouveau numéro, Thomas Benzazon ne va pas hésiter à marcher sur une poutre dans le vide…

Marcher sur une poutre dans le vide, en haut d’un building. C’est l’expérience que tente aujourd’hui Thomas Benzazon dans ce nouveau numéro de Vis ma Startup. Tout cela grâce à l’expérience de réalité virtuelle que propose SmartVR Studio. « On va voir ce que ça donne, j’y crois pas trop…», lance-t-il avant de se prêter au jeu.

« La réalité virtuelle est un média hyper-émotionnel »

« On atteint un réalisme où le cerveau n’arrive pas à comprendre que c’est virtuel, on n’arrive pas à contrôler », explique Jean Mariotte, fondateur de SmartVR Studio. La startup crée des expériences de réalité virtuelle pour des marques qui veulent utiliser ce nouveau média. « C’est un média hyper-émotionnel pour développer l’attractivité, la préférence d’achat. La réalité virtuelle c’est vraiment en train d’exploser », poursuit-il.


Et Jean Mariotte compte bien surfer sur cette vague. « Dans 3 ans, nous serons déjà à l’international en tant qu’éditeur d’expériences et nous aurons un gros catalogue. On fera aussi de la réalité mixte », se projette l’entrepreneur.

Alors, cette expérience a-t-elle fait frissonner Thomas Benzazon ? Réponse en vidéo.

#Replay : son futur dépendra fortement de sa levée de fonds. Le 3e épisode du startupper, c’est juste ici :


Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux