Les voitures volantes devraient devenir une réalité d’ici 5 ans

Selon des experts et entrepreneurs américains, nous devrions bientôt vivre à côté de voitures volantes. Ce qui est fou tout de même. 

Plus pratique qu’un hélicoptère. Selon Peter Diamandis, membre du conseil d’administration d’Hyperloop One, le marché des voitures va connaître une révolution profonde. D’ici cinq ans, on devrait pouvoir en effet observer des voitures volantes en toute liberté. L’homme d’affaires précise cependant qu’elles seront circonscrites à un espace précis. En tout cas, dans un premier temps.

« Je pense que l’on va voir beaucoup de démonstrations de produit de ce type dans les deux ou trois prochaines années. Et je pense que d’ici cinq ans, nous devrions même commencer à en voir circuler dans des espaces aériens précis. En tout cas, on devrait commencer à entendre les premières annonces de produits de ce type au cours de l’automne prochain », explique-t-il d’un air assuré.

Des voitures volantes et autonomes

Ce qui finalement ne devrait étonner personne. Larry Page, co-fondateur de Google et maintenant CEO d’Alphabet Inc, a déjà secrètement investi plus de 100 millions de dollars afin de développer des voitures volantes. L’entrepreneur milliardaire aurait même déjà sa propre voiture volante, construite par la startup Zee.Aero. Il aurait également investi dans Kitty Hawk, une autre startup spécialisée sur ce domaine.

Selon Diamandis, ces innovations pourraient complètement bouleverser nos façons de vivre. Les populations pourraient vivre plus éloignées des villes où ils travaillent. Ils leurs suffiraient de prendre un drone personnel avec une zone d’atterrissage. Une voiture sans chauffeur conduiraient ensuite les personnes directement sur leur lieu de travail ou chez eux.

Une nouvelle façon d’imaginer le transport pour les humains

« Imaginez : avec des dizaines de ports ou d’immeubles, vous allez bientôt voler du New Jersey à la 5e avenue et puis être conduit par une voiture sans chauffeur qui vous amènerait à votre destination finale. C’est une nouvelle façon d’imaginer le transport pour les humains », ajoute Peter Diamandis. Pour voir tout cela, les constructeurs attendent désormais les nouvelles normes de la FAA qui contrôle l’espace aérien américain.

« Nous allons avoir des milliers, voire même des millions de drones volants dans les couloirs aériens. Ensuite, nous verrons des hommes et des femmes remplir ces couloirs. Vous savez, je ne me demande même plus si cela va être le cas. A mes yeux, je pense même que c’est inévitable ». Si c’est inévitable, autant s’y préparer et… construire nos propres modèles.

Startuppers français et européens, vous savez  ce qu’il vous reste à faire.

#Replay : Pour réaliser ses rêves, il faut arriver à lever des fonds. Voici comment notre startupper s’y est pris : 


Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. Bonsoir Mr/Mme.
    Comment vous vous portez ?
    Je suis , un investisseur privé qui vient au secours des porteurs de projet et des chef d’entreprises afin de mettre à leur disposition des financements dont ils ont besoin pour financer leur entreprise ou leur projet.
    Je me porte garant pour vous accorder le montant dont vous avez besoin pour financer votre projet.
    Merci de bien vouloir me contacté pour plus de détails.
    Cordialement.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux