Wakatoon transforme le coloriage en dessin animé

Le dessin animé prend tout son sens grâce à Wakatoon, la startup qui permet aux enfants de donner vie à leurs œuvres.

Un coloriage vivant. Traditionnellement il faut réaliser 24 dessins pour produire une seconde de dessin animé. Avec Wakatoon, il suffit d’un dessin pour découvrir 24 secondes de dessin animé. Grâce à l’application, une simple photo d’un livre de coloriage prise sur un smartphone suffit pour lancer l’animation. Et le concept, incubé au Cargo, a déjà séduit 30 000 familles.

Après avoir remporté le Grand Prix de l’Innovation de la ville de Paris 2015, dans la catégorie Industries numériques créatives et culturelles, Wakatoon a de quoi célébrer une nouvelle victoire. En partenariat avec le Ministère de l’éducation Nationale, les écoles primaires de France seront équipées d’une version pédagogique de ce livre. Et ce, dès novembre prochain.

Pour cerner le fonctionnement de ce livre de coloriage, il suffit de visionner cette vidéo :

« Un support mi‐papier mi‐numérique dans lequel les parents sont aussi à l’aise que l’enfant »

« Je me suis lancé il y a 1 an et demi via une campagne de crowdfunding car je voulais permettre à mon neveu de 7 ans de faire des choses plus créatives avec les outils numériques, et idéalement des activités accessibles pour ses parents pas très geeks », indique Pierrick Chabi, fondateur de Wakatoon.

Le concept ne se limite pas à un simple livre de coloriage. L’équipe produit elle même son contenu, allant du dessin au visionnage de l’animation, en passant par l’enregistrement des voix, l’intégration dans l’application et l’édition. Elle peut ainsi vendre son concept personnalisé à la demande de ses clients et des maisons d’édition.

La startup a le vent en poupe

L’application permet plusieurs usages distincts. Loisir créatif, elle divertit les enfants et développe leur créativité. L’usage de Wakatoon leur enseigne également la maîtrise de la langue dès la première section de maternelle. Enfin, les marques peuvent s’en servir comme vecteur de communication innovant envers les enfants.

Aujourd’hui, Wakatoon comptabilise 30 000 téléchargements en un an et une équipe de 9 personnes. La startup génère 100 000 euros de chiffre d’affaires et propose déjà ses contenus en anglais. Elle affiche clairement son ambition internationale, permise par le dépôt de nombreux brevets protégeant sa technologie unique.

#Replay :  pour se lancer, notre startupper doit lever des fonds, dans un 3e épisode : 

Alexandre Dupont

Alexandre Dupont

Rédacteur pour Widoobiz, Alexandre décortique l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Passionné par l’audiovisuel et le marketing, il couvre l’actualité des rubriques Entrepreneurs & Startups et Écosystème.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux