De l’entrepreneuriat au salariat : comment appréhender la reconversion

Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory et Eléna Hagège, fondatrice de Shoette et salariée chez Doctipharma abordent aujourd’hui le thème de l’employabilité des entrepreneurs dans ce nouveau numéro de Business Women.

Avoir été entrepreneur est un atout de taille pour passer au salariat. « L’entrepreneuriat permet de rajouter des compétences réelles et de le prouver sur le CV. Lorsqu’on a fait des choses nous même, c’est beaucoup plus valorisant qu’une formation. Ça intéressera d’autant plus notre futur employeur », explique Eléna Hagège, fondatrice de la startup Shoette et salariée du groupe Lagardère chez Doctipharma depuis 1 an.

Et ce passage de l’entrepreneuriat au salariat ne s’explique pas forcément par l’échec de son entreprise. L’entrepreneur peut simplement éprouver le besoin de changer de rythme de vie. « Le retour au salariat peut être très épanouissant. Lorsqu’on est salarié d’une entreprise, on a un poste bien défini ce qui laisse plus de temps pour creuser chacune de nos missions et faire de nous un expert en la matière », explique-t-elle.

« Il y a d’ailleurs beaucoup d’entrepreneurs qui souhaitent se reconvertir et devenir salarié. Pour mettre toutes les chances de son côté et convaincre notre futur employeur, il faut chiffrer toutes ses expériences pour apporter du crédit à sa candidature. C’est primordial », poursuit Pauline Lahary de myCVfactory, présente également sur le plateau de Business Women. Cette startup aide les personnes à valoriser leur profil dans leurs démarches de recherche d’emplois.

Et si pour certains le retour au salariat peut être synonyme de privation de liberté, Eléna Hagège n’est pas de cet avis. « Dans mon cas chez Doctipharma qui est une startup du groupe Lagardère, je n’ai pas le temps d’être frustrée d’un manque de liberté », assure-t-elle.

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux