Le fait main : de l’inspiration à la transmission d’émotions

Aujourd’hui, notre rendez-vous dédié à l’entrepreneuriat au féminin est consacré au fait main. Le fait main consiste à créer des produits uniques à des prix mini, pour des clients de plus en plus en quête d’authenticité. Un marché pas si discret depuis l’arrivée du statut d’autoentrepreneur, permettant à tout un chacun de monter sa petite entreprise en quelques clics.

Linda Labidi nous propose de découvrir bien plus qu’une entrepreneure, une artiste de talent ! Et pour cause, elle a fait de son savoir-faire un véritable univers qu’elle propose au travers de ses créations. Comment envisage-t-elle son métier d’artisan ? Comment nourrit-elle sa créativité ? Le fait main a-t-il encore un avenir dans notre société de consommation ? Autant de questions auxquelles va répondre notre invitée, Muriel Mansuy, créatrice de bijoux.

Le choix des émotions

Si Muriel Mansuy crée des bijoux aujourd’hui, ce n’est pas un hasard. Ce qu’elle aime avant tout dans la création de bijoux, c’est « pouvoir créer des émotions » pour son public. En fabriquant chaque pièce de manière artisanale, elle rend ses clientes « uniques ». Une valeur ajoutée non négligeable face à la véritable quête d’authenticité des clients de nos jours. La crise aurait fait émerger un mode de consommation plus humain selon elle, privilégiant le contact avec le créateur et les échanges. Et cela, notre artiste a su le percevoir et saisir l’opportunité !

Chaque bijou étant travaillé individuellement, elle crée ainsi des pièces uniques et les développe même parfois en petites séries. Les clientes peuvent demander à les personnaliser avec du bois, des perles de culture ou encore des plumes, mais à une condition : que cela corresponde à l’histoire du bijou ! Car pour Muriel Mansuy, « il y a toujours une histoire derrière un bijou et on ne crée pas juste pour créer ». Dans son processus de création, chaque pièce part ainsi d’une histoire afin de pouvoir travailler à chaque fois « dans un univers » qui la transporte. Sa première source d’inspiration est la nature sous toutes ses formes et les émotions qu’elle lui procure : la flore, le ciel, la mer et surtout la nature humaine. Ainsi sont nées ses principales lignes de bijoux « Bucolique », « Céleste », « Rivage », « Point d’union », « Un des sens » ou encore « Venise ».

Elle nous présente ici sa pièce maitresse, un écrin appelé « Madame est servie », contenant 2 bijoux : une bague « effeuillage » et un pendentif caché, le tout servi sur un plateau d’argent. Grâce à ces créations uniques et originales, Muriel Mansuy séduit souvent ses clientes sur les salons d’artisanat d’art. Elles « reviennent tout naturellement » vers elle pour devenir ses plus belles ambassadrices ou encore, pour faire des cadeaux à leurs proches. Les prix de ces créations sont fixés en fonction du temps de fabrication, du coût des matières premières, éventuellement du travail d’autres artisans et des charges.

L’importance des petites histoires

Pour trouver l’inspiration pendant ses moments de création, Muriel Mansuy s’appuie non seulement sur ce qui lui tient à cœur, mais également sur l’histoire de tout ce qui l’entoure. En effet, elle a installé son atelier dans son propre sous-sol et travaille sur un établi ayant appartenu à 2 générations de bijoutiers. Autant de moments d’imagination et « de bonheur qu’elle crée et offre à ses clients ». Elle nous confie d’ailleurs ses projets de création inspirés des « Champignons, comme fleurs de la nature », des « Funambules, que sont les araignées avec leurs toiles comme des œuvres d’art », et également une ligne pour hommes.

Finalement, le conseil qu’elle donne à celles qui voudraient, comme elle, se lancer dans le fait main est « d’oser, car plus on crée, mieux on crée ». Son rêve pour les années à venir : « Continuer ! ». Retrouvez l’histoire et les créations de Muriel Mansuy sur son site : http://murielmansuy.com/

Linda Labidi

Linda Labidi

Linda Labidi s'est faite connaître auprès des téléspectateurs sur Direct8 en 2005. Cette passionnée d'entrepreneuriat se lance dans le grand bain, d'abord en 2010 en fondant Labidi Média, agence de production vidéo puis en 2012 en fondant Savea', une enseigne de restauration rapide. Depuis elle collabore sur divers projets sur le sujet telque 'A Vos Marques' sur Equidia Life, programme court dédié à l'économie équestre puis 'Business Women', programme court dédié à l'entrepreneuriat au féminin sur widoobiz & Demain !

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux