Le Sou Français transforme les vieilles pièces en bracelets tendances

Aujourd’hui, Loïc Landrau échange avec le fondateur de l’entreprise Le Sou Français, Kilian Croguennec. À 22 ans, l’entrepreneur remet au goût du jour des pièces, vieilles de 100 ans.

Le « Made in France » continue de séduire, même de l’autre côté de l’Atlantique. Kilian Croguennec en a fait son gagne-pain, avec sa startup Le Sou Français. Cet autodidacte de 22 ans récupère des pièces datant de la première guerre mondiale, pour les transformer en bracelets.

Coton, cuir ou daim, Le Sou Français propose des gammes variées. Mais, les bracelets révèlent tous un point commun : l’utilisation de matériaux français. « Les Américains par exemple, aiment beaucoup le 100% français. », explique l’entrepreneur.

La startup utilise l’image des stars

Dans ce numéro d’Insolent ou Insolite, Kilian Croguennec nous dévoile sa stratégie de communication. Avec ses 13 abonnés Twitter, la startup ne manie pas les réseaux sociaux à outrance. Le startupper préfère offrir ses bracelets à des célébrités, qui attiseront la curiosité de leurs fans. Il cite, entre autres, la comédienne Sophie Marceau. « On m’a toujours dit que la meilleure communication, c’est la communication gratuite », confie-t-il.

Mais Kilian Croguennec ne compte pas s’arrêter là. Dans cette émission, il nous livre ses ambitions secrètes…

3 Commentaires
  1. Bonjour,
    je lis cette nouvelle par hasard et je suis toujours eberlué de voir que certains arrivent a faire de l’argent avec si peu de choses.
    Comme quoi, tout est toujours possible, suffit de trouver la bonne idée!

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux