Zzzen Bar : il lance un bar à sieste… après un passage dans le monde de la finance

Dans ce nouveau numéro d’Insolent ou Insolite, Loïc Landrau pousse les portes du Zzzen, un Bar à Sieste. Il rencontre son fondateur, Christophe Chanhsavang, ancien salarié dans un domaine moins zen, celui de la finance.

Évacuer le stress dans un bar. Si la vie parisienne est synonyme de stress pour bon nombre de Français, Christophe Chanhsavang en a fait son créneau. Après être passé par France Télécom pendant la vague de suicide, puis la Société Générale après le scandale Jérôme Kerviel, l’entrepreneur décide de lancer le Zzzen Bar à Sieste. « Après le déjeuner, mes collègues me disaient souvent [ je piquerais bien un petit som’]. Parfois on faisait même semblant de travailler et on n’était très peu productifs », raconte-t-il dans cette émission.

Mais si le concept semble novateur, l’entrepreneur n’a pas tout de suite su convaincre des investisseurs. « Il me fallait environ 100 000 euros pour pouvoir me lancer. Et ça n’a pas été chose simple, personne ne croyait en ce projet. On me prenait pour un fou », explique-t-il.

Et la franchise ?

Et pourtant, 5 ans après l’ouverture de son bar à sieste, Christophe Chanhsavang a réussi son pari. Un succès dû notamment à sa capacité à communiquer facilement. « J’ai été G.O dans un club de vacances, ça aide pas mal lors de soirées », confie-t-il. Désormais, le chef d’entreprise envisage l’avenir à plus grande échelle. Et l’idée de franchiser son concept lui traverse l’esprit comme il l’évoque dans cette interview.

#Replay : le saviez-vous ? Le Startupper en mode YouTuber est de retour. Et cette fois-ci, il recherche des associés. Ça se passe par là :

https://youtu.be/oh4nzYqdPII

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux