Immobilier virtuel : MyCloud 3D révolutionne le travail des promoteurs

Dans le marché de l’immobilier, les promoteurs et constructeurs doivent être capables aujourd’hui de présenter au mieux les futurs biens à vendre auprès de leurs potentiels clients. Mais lorsque ces biens ne sont encore que des projets, l’imagination reste une représentation limitée et représente un réel frein.

Depuis plus d’un an, MyCloud 3D répond à ce besoin et apporte une solution aux acteurs de l’immobilier, en leur permettant de montrer visuellement et virtuellement à leurs clients, leurs futurs biens. Bénédicte Sanson, cofondatrice et déléguée générale du Moovjee, et Laurent Monestrol, témoin du mois et associé au sein du cabinet de conseil Capival, reçoivent aujourd’hui Cédric Jutteau, l’un des fondateurs de MyCloud 3D.

Un projet aux murs solides

MyCloud 3D est une start-up créée en mars 2013, spécialisée dans la création de supports de promotion immobiliers, illustrés par la création de visites 3D virtuelles. Ce nouveau type de support permet la représentation de futurs biens en cours de construction (résidentiels, commerces, bureaux ou immobilier plus spécialisé) en se basant sur leurs plans. Concrètement, MyCloud 3D reconstruit l’ensemble de l’édifice en 3D et, à l’image des jeux vidéos, l’utilisateur va pouvoir librement découvrir l’ensemble des espaces, modifier les couleurs ou encore, aménager les lieux selon ses gouts, grâce à certains outils disponibles.

Les 3 cofondateurs de MyCloud 3D, Jean-Maxime Gil, Arthur Peter et Cédric Jutteau, se sont lancés dans cette aventure entrepreneuriale il y a 1 an et comptent à présent une équipe de 12 salariés aux profils divers, de la spécialisation dans la construction et le modeling 3D, à l’intégration des moteurs de jeux vidéos. Aujourd’hui, leurs clients sont des promoteurs ou constructeurs qui ont des programmes résidentiels neufs, et pour lesquels il est essentiel de pouvoir présenter un nouveau support de présentation de leur programme.

Sur ce marché, la technologie de MyCloud 3D leur permet d’être présents sur toutes les catégories d’immobilier. Et malgré une concurrence très fragmentée, mais bien présente, MyClouD 3D se différencie sur le marché européen grâce à son savoir-faire de création d’environnement 3D et à sa technologie de diffusion instantanée. En effet, c’est un véritable avantage pour les constructeurs immobiliers puisqu’ils peuvent « pousser l’esthétisme sans contraintes matérielles » et « agrémenter des bases de données extrêmement complètes ». Clairement, la vraie valeur ajoutée de MyCloud 3D est sans aucun doute son résultat final très abouti, qui permet de projeter le futur acheteur dans quelque chose d’extrêmement concret.

Plusieurs projets visités

Mais le projet de MyCloud 3D était en fait tout autre à ses débuts. En effet, l’immobilier n’était pas du tout l’activité de ces 3 cofondateurs et ils se destinaient plutôt à la diffusion de visites d’événements culturels. C’est lorsque Bouygues, ayant repoussé leur offre par manque de budget, les a redirigés vers Bouygues Immobilier, qu’ils ont complètement changé de trajectoire et se sont lancés dans le domaine de l’immobilier. Finalement, leurs différentes compétences et formations ont fait leur complémentarité.

Concernant leur business model, il s’appuie sur 2 phases. D’abord, pour la partie modélisation 3D, l’équipe effectue une étude des plans en amont et définit une grille tarifaire du prix au mètre Carrez. Puis, pour la diffusion, il s’agit d’un abonnement mensuel défini selon le nombre d’utilisateurs en simultané. Là aussi, une grille tarifaire est établie en fonction des performances dont souhaite bénéficier l’utilisateur.

Entreprendre est forcément « valorisable »

Enfin, le conseil de Cédric Jutteau à ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat :  » C’est d’abord une expérience très enrichissante. La zone d’inconfort dans laquelle on se projette génère du stress et de l’angoisse, et peut être un frein à s’engager. Cependant, c’est une expérience valorisable » car cela montre que l’on a eu le courage de se lancer avec tout ce que cela implique au niveau de « l’écosystème administratif ». Et puis, si ça ne marche pas, « ce n’est pas grave, on retourne sur le marché du travail » et sans avoir de regrets.

Pour faire durer ce succès, MyCloud 3D vient d’entrer dans le système de mentorat du MoovJee et en attend « l’expérience, la sagesse, le réseau et une personne qui ait cette capacité de prise de recul ».

 

Dominique Restino

Dominique Restino

Animateur

Dominique Restino est un passionné aux multiples casquettes. Vice président à la CCIP, entrepreneur, Fondateur de l'IME et Président du Moovjee, il vous propose chaque semaine de découvrir ses jeunes qui entreprennent.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux