Prix : apprendre à jouer entre prix perçu et prix réel

Que ce soit pour répercuter une hausse des matières premières ou pour repositionner son offre, un entrepreneur doit communiquer auprès de ses clients. Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce, nous explique comment communiquer au mieux sur une hausse ou une baisse de prix.

Les consommateurs connaissent peu la vraie valeur des produits

On a constaté que les français connaissent très peu le prix des produits dans les grandes surfaces alimentaires. Ils s’intéressent plus au prix global de leur caddie plutôt qu’à celui de chaque produit. Une étude montre que 83% des français pensaient que les prix avaient augmentés, tandis que le reste des français pensaient que les prix s’étaient maintenus. Or, la France a connu une déflation importante sur les produits de grande consommation. Il est donc nécessaire de communiquer sur ces fluctuations de prix.

Comment communiquer sur la baisse et la hausse des prix

La communication ne peut être la même sur une baisse de prix liée à une promotion ponctuelle, que sur une baisse liée à une déflation générale. Dans le cas où la baisse des prix concerne une période plus longue, il convient de communiquer différemment. En effet, elle ne doit pas être assimilée à de la promotion. Il convient donc de préciser que la baisse sera de longue durée.

Concernant une hausse de prix, le discours à adopter est différent selon la raison de cette hausse. En effet, si celle-ci est liée à une hausse des coûts des matières premières, il peut être intéressant de l’expliquer au consommateur.

Frank Rosenthal

Frank Rosenthal

Chroniqueur

Frank Rosenthal, auteur et consultant en marketing spécialisé sur les problématiques de commerce, vous fait découvrir le monde de la distribution avec son oeil éclairé.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux