Promotions : le bilan 2013, ce qui marche ou pas.

À l’heure où les entrepreneurs font leur bilan de l’année pour savoir si leurs objectifs ont été atteints, Frank Rosenthal nous propose de faire également un bilan 2013 sur le thème des promotions. Notre chroniqueur et expert marketing en distribution et commerce fait un point sur cette tendance de plus en plus plébiscitée par les consommateurs.

Chaque année les records de promotions sont battus. Il y a une montée des remises immédiates et, même si les opérations de « cagnottage » (virement d’un crédit sur une carte de fidélité) stagnent, les consommateurs ne sont pas prêts à lâcher leurs cartes de fidélité.

Du côté des distributeurs, on constate que cette inflation des promotions a des conséquences principales sur le marché. En effet, cela implique le fait que les marques nationales « reprennent le pas sur les marques de distributeurs et les marques premiers prix », car ce sont elles qui font le plus de promotions. Aussi, et contrairement à ce que les consommateurs peuvent penser, « les promotions ont tendance à faire baisser les prix des produits de grande consommation et des marques nationales en hyper et supermarchés ».

Les promotions font du bien à notre portefeuille au moment de l’achat, mais apparemment il en est autrement sur le long terme…

Frank Rosenthal

Frank Rosenthal

Chroniqueur

Frank Rosenthal, auteur et consultant en marketing spécialisé sur les problématiques de commerce, vous fait découvrir le monde de la distribution avec son oeil éclairé.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux