École de vente interne : êtes-vous vraiment prêts ?

Aujourd’hui, les entreprises qui ont 500 commerciaux ou plus ont souvent une école de vente en interne afin de former directement leurs collaborateurs. Cependant, il devient de plus en plus fréquent de voir de petites entreprises qui démarrent monter une école de vente en interne également. Est-ce vraiment utile ? À partir de moment une entreprise est-elle réellement prête à avoir sa propre école de vente ? Évelyne Platnic-Cohen, fondatrice et dirigeante de Booster Academy, nous explique pourquoi et comment lancer sa propre école de vente.

Un chef d’entreprise peut avoir plusieurs raisons de vouloir lancer une école de vente en interne comme le « besoin de développer très vite un réseau de commerciaux », ou parce qu’il a un « réseau de prescripteurs à informer et former rapidement », ou encore, car il « développe un réseau de franchises et dans la loi Doubin, on doit présenter un plan de vente pour l’ensemble de ses franchisés ». En effet, lorsque l’on lance un produit ou un service, il ne faut pas négliger la technique de commercialisation.

Pour lancer une école de vente, Évelyne Platnic-Cohen explique qu’il faut d’abord « mettre en place un référentiel de compétences […] qui permet de passer à un plan de vente ». Enfin, il faut former ces personnes à appliquer concrètement sur le terrain ces techniques de vente et « il faut y mettre les moyens » car le commercial est la première image de l’entreprise que l’on donne.

Evelyne Platnic-Cohen

Evelyne Platnic-Cohen

Chroniqueuse

Chaque semaine, notre expert Evelyne Platnic-Cohen, fondatrice de Booster Academy, vous livre ses conseils pour mieux prospecter, mieux convaincre et donc mieux vendre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux