Mal choisir ses associés : comment créer la « nightmare team » !

Dans cette nouvelle chronique, Stéphane Degonde, entrepreneur et auteur de l’ouvrage « J’ose entreprendre », nous parle aujourd’hui des situations de mauvaise association.

Ne jurez pas que par les compétences professionnelles

La question de l’association est l’un des sujets clés de l’entreprise. En effet, une grosse partie des défaillances se passe durant les 3 premières années car les associés ne s’entendent pas. L’une des raisons principales de cet échec vient du fait que l’on a tendance à constituer notre équipe selon la complémentarité des compétences. Or, la chose la plus essentielle est « la correspondance des profils d’associés, c’est-à-dire des valeurs, des aspirations, des contextes personnels ».

C’est dans les difficultés qu’on découvre les personnes avec qui on s’est associé

Stéphane Degonde préconise d’apprendre à se connaître, à faire face à des difficultés et à travailler ensemble. Le second point est de ne pas oublier de signer un pacte d’associés avant de s’engager. C’est la formalisation des engagements que les uns et les autres vont prendre. Les grands dangers des associations sont d’avoir une équipe bancale, des personnes qui ne sont pas à la hauteur en terme d’expertise et qui ne répondent pas aux vrais besoins de l’entreprise.

Stephane Degonde

Stephane Degonde

Stéphane Degonde a créé et dirigé CincoSenso, pendant 5 ans, occupé, pendant plus de dix ans, diverses responsabilités chez PwC et IBM Global Services. Il est l'auteur du livre "J'ose entreprendre ! Créer et diriger son entreprise : 100 risques à éviter pour réussir", paru le 15 janvier 2015 (Le Passeur Editeur).

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux