Entretiens d’embauche : les sujets à éviter !

Il est question de Ressources Humaines aujourd’hui avec Claire Vinchon, fondatrice de Small IZ Beautiful. En tant qu’employeur, a-t-on le droit de poser n’importe quelle question lors d’un entretien d’embauche ? Comment obtenir les réponses attendues sans pour autant devenir intrusif avec ses candidats ?

Sous prétexte qu’ils sont employeurs, « les entrepreneurs ne sont pas libres de tout en entretien d’embauche ». Il faut absolument bannir les questions de types « vous êtes enceinte ou vous comptez l’être ? », « vous êtes marié, mais quel est le métier de votre mari ? » ou encore « faites-vous le ramadan ? ». L’employeur doit rester dans la sphère professionnelle. De plus, si l’employeur dépasse les bornes, le candidat peut porter plainte pour discrimination.

Aussi, pour que les candidats soient spontanés et honnêtes, il est primordial d’éviter les questions basiques et redondantes « pourquoi êtes-vous meilleur qu’un autre ? » ou « Citez-moi 3 qualités et 3 défauts ». Les réponses des candidats sont souvent déjà listées et préparées donc l’employeur ne recueillera rien d’intéressant. Claire Vinchon conseille plutôt de « faire un focus sur ses points faibles ou ses échecs », ainsi le candidat confiera les points sur lesquels il travaille pour s’améliorer et ses réponses seront plus pertinentes pour l’employeur.

Enfin, il ne faut pas hésiter à demander au candidat son salaire actuel et ses dates de disponibilités par exemple. Ce sont de simples questions formelles, mais elles restent utiles pour celui qui embauche.

Claire Vinchon

Claire Vinchon

Chroniqueuse

Diplômée de l'ESC Reims en 2004, Claire Vinchon travaille en cabinet de recrutement avant de fonder small IZ beautiful, premier site d’emploi et de stage cadre dédié aux PME de croissance.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux