Délégation de pouvoirs : les intérêts du dirigeant d’entreprise

Groupement DifférenceOn dit souvent aux entrepreneurs qu’ils doivent apprendre à déléguer. Aujourd’hui, nous apprenons qu’il est également possible de déléguer une partie de son pouvoir et donc, une partie de ses responsabilités. Olivier Gaudin, expert-comptable, commissaire aux comptes, associé chez Aliantis et également membre du Groupement Différence, nous explique comment cela est possible et nous parle de délégation de pouvoirs.

Le pouvoir implique des responsabilités

« Le dirigeant d’entreprise est responsable pénalement de l’ensemble de ses actes, mais aussi de l’ensemble des actes de ses salariés ». En effet, lorsqu’une société prend de l’ampleur et gagne de nouvelles fonctions, le chef d’entreprise n’est pas toujours présent dans l’entreprise. Ainsi, pour limiter ses propres responsabilités, il peut justement déléguer l’une de ses fonctions à un salarié. Attention cependant à ne pas trop déléguer, car « le chef d’entreprise doit rester le chef d’entreprise ». D’ailleurs, il est préférable, même si ce n’est pas obligatoire, d’écrire les conditions d’une délégation afin d’avoir des preuves en cas de conflit.

Déléguer à la bonne personne

Aussi, et afin d’éviter les problèmes et la perte de temps à tout revérifier, il est important de déléguer à « la bonne personne ». L’entrepreneur doit s’assurer que la personne reprend les rênes d’une fonction de son entreprise ait de l’autorité, des compétences, mais également les moyens nécessaires. Les intérêts de la délégation de pouvoirs pour l’entrepreneur sont « l’organisation, la motivation du cadre qui évolue et la simplification de la gestion de l’entreprise ».

Les-experts-du-Groupement-Difference

Différence est un groupement national de neuf cabinets indépendants d’expertise comptable, d’audit et de conseil.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux