Crowdfunding : effet de mode ou révolution sociétale ?

Aujourd’hui, on entend constamment parler de crowdfunding et de financement participatif à toutes les sauces. Est-ce un effet de mode ou une révolution sociétale ?

C’est la question à laquelle est venu répondre notre expert, Éric Bonnet, Président d’Haxone, société spécialisée dans la direction financière en temps partagé, et également associé au cabinet Haxone, expertise comptable.

Un phénomène historique

Éric Bonnet nous fait faire un bond dans l’histoire afin de nous montrer la genèse du crowdfunding. Ce phénomène, essentiellement venu des États-Unis, ne serait pas nouveau et aurait même des siècles d’existence. D’ailleurs, le 1er exemple officiellement connu de crowdfunding serait le transfert de la Statue de la Liberté de Paris à New York. En effet, tous les frais de cheminement de la Stattue de la Liberté ont été « autofinancés par des cercles de donateurs américains » pour permettre son arrivée sur Liberty Island.

Le crowdfunding est donc un phénomène « ancré dans l’être humain » et non pas un effet de mode. Sa déclinaison dans le domaine entrepreneurial est apparue il y a seulement quelques années sous le nom de « financement participatif ».

La générosité numérique

Éric Bonnet nous explique que, pour réussir son financement via une plateforme de crowdfunding, « au-delà de l’aspect numérique des choses et bien avant internet, c’est quelque chose qui passe par des cercles relationnels ». Comme tous les sites communautaires d’aujourd’hui, ce sont ces cercles de relations et la viralité qui alimentent ce phénomène.

L’un des conseils que notre expert donne aux entrepreneurs cherchant des financements est de garder en tête que le crowdfunding est un « financement complémentaire » et qu’il ne faut « pas ‘attendre à lever les fonds exacts pour financer son projet à travers une plateforme de crowdfunding » uniquement. Pour résumer ce phénomène, Éric Bonnet cite cette phrase « le crowdfunding n’est pas une révolution en soi, mais plutôt la transcription numérique d’un élan de générosité et de dons pour aider quelqu’un à réaliser son projet par un phénomène communautariste ». Ainsi, le crowdfunding est peut-être une forme de communautarisme moderne, dans le sens noble du terme.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux